Lyon 1ère

1 milliard d'€ consacrés à la Stratégie régionale d’innovation sur 7 ans

Samedi 5 Octobre 2013

Photo: Franck Trabouillet
Photo: Franck Trabouillet
Arnaud MONTEBOURG, Ministre du redressement productif, s’est rendu ce vendredi à l’Hôtel de Région pour signer avec Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, les contrats de performance des pôles de compétitivité rhonalpins.

« Pionnière dans l’animation de filières, la Région Rhône-Alpes a su structurer ses filières d’excellence dès 2004 en créant les clusters. Aujourd’hui, elle compte 12 clusters et 12 pôles de compétitivité reconnus comme performants ou très performants. » a expliqué Jean-Jack QUEYRANNE. « Chaque année, nous consacrons 15 M€ aux clusters et pôles pour la réalisation de plus de 350 projets innovants. Un quart des projets financés par le fonds unique interministériel (FUI) sont rhônalpins. »

Ces contrats de performance, véritables feuilles de route pour les 7 années à venir, détaillent pour chaque pôle de compétitivité les défis technologiques et d’innovation à relever ainsi que les marchés-cibles à atteindre, en lien avec la Stratégie Régionale d’Innovation 2014-2020, dévoilée ce vendredi par le Vice-président délégué au développement économique, à l’industrie, aux PME et à l’innovation, Jean-Louis GAGNAIRE.

Cette nouvelle stratégie, essentielle pour l’obtention de financements européens, s’est donnée trois objectifs : améliorer l’écosystème rhônalpin de l’innovation, élargir les nouveaux champs de l’innovation pour répondre aux défis sociétaux et identifier et développer les domaines de spécialisation. La Région Rhône-Alpes a déterminé 7 domaines de spécialisation intelligente retenus pour leur avantage concurrentiel au niveau européen. Ces domaines sont tous composés d’acteurs
(entreprises, recherche, formation) positionnés et reconnus à l’international, qui visent des marchés d’application à fort potentiel de développement et d’emploi, tels que la santé personnalisée et maladies infectieuses et chroniques, les procédés industriels et usine éco-efficiente, les  réseaux et stockages d’énergies, le bâtiment intelligent à haute efficacité énergétique, les Technologies numériques et systèmes bienveillants ou encore les sports, tourisme et aménagements de montagne

Au total, 1 milliard d’euros seront consacrés en 7 ans au développement de cette stratégie d’innovation de Rhône-Alpes, tout soutien public confondu.

Arnaud MONTEBOURG a salué le dynamisme de l’écosystème rhonalpin de l’innovation en présentant ses 34 mesures pour la reconquête industrielle de l’économie française.

« Du fait de la diversité de son économie et de son industrie, Rhône-Alpes est particulièrement concernée » a réagi Jean-Louis GAGNAIRE. « Plus de la moitié des plans industriels proposés entrent en synergie avec les 7 domaines de spécialisation de Rhône-Alpes : énergies renouvelables, nano électronique, usine du future, dispositifs médicaux innovants, biotechnologies médicales, réseaux électriques intelligents…»
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20