Lyon 1ère

A Bron, l'épouse du président PS de Rhône-Alpes veut rassembler... jusqu'au FN

Mercredi 26 Mars 2014

Elisabeth Brissy-Queyranne, épouse de Jean-Jack Queyranne (PS), président de la région Rhône-Alpes, et candidate à Bron contre la maire sortante socialiste, a affirmé au quotidien Le Progrès "vouloir rassembler du Front de gauche au Front national".
 
A l'issue du 1er tour, Mme Brissy-Queyranne, exclue du PS en 2012, est arrivée en 3e position avec 23,57% des voix derrière la sortante socialiste Annie Guillemot (30,11%) et le candidat UMP Yann Compan (24,93%). Le FN a totalisé 15,97%.
 
Mme Queyranne ne se revendique d'aucune étiquette politique mais veut dénoncer "le système autocratique du maire", qui lui avait retiré sa délégation d'adjointe à la Culture en 2012 après qu'elle eut refusé de voter
le budget de la ville.
 
En vue du second tour, Mme Brissy-Queyranne a tenté de réaliser une alliance avec la liste UMP qui a refusé son offre.
 
"Yann Compan aurait dû saisir la main tendue. Il fait un score médiocre alors qu'il devait profiter de cette +guerre des dames+ et du contexte national défavorable à la gauche. Nous avions beaucoup de points communs, cette absence d'accord est inepte", a déclaré la candidate.
 
Qualifiant le candidat UMP de "petit comptable politicien venu faire un tour à Bron" pour "plomber la ville", elle conclut: "nous sommes les seuls à pouvoir rassembler en dehors de ces partis, je veux rassembler du Front de gauche au Front national".
 
Le père de Mme Brissy-Queyranne, Sigismond Brissy, a également été maire de la ville de 1965 à 1971.

Avec AFP



Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20