Lyon 1ère

Après des socialistes et des centristes, des écologistes lyonnais se mettent En Marche

Mercredi 22 Février 2017

Après des socialistes et des centristes, des écologistes lyonnais se mettent En Marche
"En rejoignant Emmanuel Macron, François de Rugy a privilégié la responsabilité aux logiques partisanes, la cohérence à l’idéologie" souligne Alain Giordano, adjoint (ex EELV) de Gerard Collomb dans un communiqué co-signé par Martial ATHANAZE Adjoint au Maire de Feyzin délégué à l'Urbanisme et Référent départemental du parti Ecologistes!

"Nous saluons son choix qui s’inscrit pleinement dans la démarche audacieuse qui l’a conduit à fonder le parti Ecologistes! puis à participer à la primaire de la Belle alliance populaire.
Il a pu y défendre une vision positive et pragmatique de l’écologie et appeler à une recomposition politique durable de notre pays. La transition écologique doit être une priorité et notre responsabilité est d'appuyer un mouvement où l'innovation est au service de l'environnement".

Les deux élus métropolitains défendent une "écologie de l’action mise en œuvre, à Lyon, et sur tout le territoire de la Métropole de Lyon".

"Nous avons su concilier croissance économique, qualité de vie, et développement durable".

Giordano et Athanaze Citent l'expérimentation de la première navette électrique autonome, Hikari, le premier îlot urbain à énergie positive, ou encore la disparition des pesticides des parcs Lyonnais dès 2008.

"Ces réussites, saluées en France et en Europe, sont le fruit du rassemblement de tous les progressistes de notre Cité, de femmes et d’hommes qui ont toujours préféré les actes aux discours théoriques, le pragmatisme au dogmatisme".

Et les deux élus lyonnais annoncent se ranger aux côtés d’Emmanuel Macron, "seul candidat susceptible de répondre positivement aux grands défis écologiques de notre pays".

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20