Lyon 1ère

"Après l'UDI, le Modem se couche devant Laurent Wauquiez" Jean-Francois DEBAT, porte-parole de Jean-Jack QUEYRANNE TRIBUNE LIBRE

Lundi 27 Juillet 2015

Jean-Jack Queyranne
Jean-Jack Queyranne
"Face à la droite dure de Laurent Wauquiez, Jean-Jack Queyranne défendra, comme il l'a toujours fait, les valeurs des démocrates sincères.

Le reniement centriste

Laurent Wauquiez (LR) et Patrick Mignola (Modem) ont décidé de s'unir dès le premier tour des élections régionales de décembre 2015, à la faveur d'un accord dûment parrainé par Michel Mercier et Brice Hortefeux. Patrick Mignola a ainsi abdiqué son indépendance et les valeurs qu'il prétend défendre au profit d'une alliance électorale contre-nature avec Laurent Wauquiez.

Il y a quelques semaines pourtant, Patrick Mignola n'avait pas de mots assez durs à l'égard d'un Laurent Wauquiez qu'il jugeait trop droitier et "diviseur". S'il n'allait pas aussi loin que Jean-Christophe Lagarde (UDI) qui qualifiait Laurent Wauquiez de "crypto-lepeniste" ou de "Marine Le Pen en pire" , Patrick Mignola avait eu des accents de sincérité, jurant la main sur le coeur que sa candidature n'était pas "un coup de bluff pour se vendre au plus offrant". Il allait même jusqu'à stigmatiser l'UDI, fraîchement ralliée à Laurent Wauquiez, en indiquant que "cette alliance n’est pas le fruit d’une convergence politique, mais de calculs de pourcentages sur des listes". Francois Bayrou n'hésitait pas à affirmer dans La Montagne du 27 avril dernier que "la candidature de Laurent Wauquiez n'est pas compatible avec nos valeurs".

Aujourd'hui, en se ralliant à Laurent Wauquiez, le Modem se renie et entretient une confusion des idées et des valeurs, une perte des repères qui alimente l'abstention et le vote pour le Front National.

Le Modem, comme l'UDI, a choisi les calculs d'arrière boutique plutôt que la convergence politique. C'est une mauvaise nouvelle pour les démocrates et ce qu'ils représentent en Auvergne et en Rhône-Alpes.

Cet accord d'appareils n'est en effet fondé sur aucun projet concret pour les auvergnats et les rhônalpins. Il repose uniquement sur des combinaisons tactiques et politiciennes qui doivent permettre à M. Laurent Wauquiez de s'acheter une conduite dans l'espoir de se faire élire après plusieurs années de dérives droitières.

Jean-Jack Queyranne, comme il l'a toujours fait, ouvrira sa liste aux démocrates sincères

Nos concitoyens ne doivent pas être dupes de ces accords d'antichambres qui se négocient sur le dos des valeurs des démocrates.

La nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes mérite mieux que ces petits arrangements électoraux. Notre Région a besoin d'un projet, d'hommes et de femmes de bonne volonté prêt à porter les ambitions de nos territoires plutôt que celles de Laurent Wauquiez pour lui-même.

La liste qui sera conduite par Jean-Jack Queyranne sera très largement ouvertes à la vie de notre Région, aux forces vives et aux énergies qui ont envie de construire une Région plus proche et plus juste. Nos candidats seront animés par des valeurs et par un projet, pas par des combinaisons d'appareils parisiens. De gauche, ces listes seront ouvertes aux démocrates sincères, aux écologistes, aux citoyens animés par le désir d'être utiles au développement de nos territoires. La liste conduite par Jean-Jack Queyranne sera une liste de rassemblement autour d'un projet de progrès pour notre Région.

Aujourd'hui, Jean-Jack Queyranne appelle les démocrates sincères qui rejettent la droite dure de Laurent Wauquiez, qui refusent la démagogie et le mensonge à le rejoindre pour mener lors des prochaines élections régionales la bataille des valeurs contre l'opportunisme, la bataille des idées contre le populisme, la bataille d'un projet contre l'électoralisme. "


A l'occasion des élections régionales de 2015, Lyon 1ère publie sur son site internet et in extenso les tribunes politiques qui lui sont adressées à redaction@lyonpremiere.info, dans un souci de libre parole des candidats, personnalités politiques, leaders d'opinion...

La rédaction se réserve le droit de publier ou non les tribunes envoyées sur sa boite mail, notamment pour assurer un certain équilibre, même si aucune loi ne l'y oblige sur internet.

Toutes les publications de ce type portent le titre "Tribune Libre"




 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20