Lyon 1ère

Assassinat de Valentin: la défense supplie de ne pas choisir la "vengeance judiciaire"

Vendredi 22 Novembre 2013

Assassinat de Valentin: la défense supplie de ne pas choisir la "vengeance judiciaire"
La défense de Stéphane Moitoiret a supplié ce vendredi la cour d'assises d'appel du Rhône de "ne pas céder aux sirènes de la
vengeance judiciaire" en condamnant ce "fou" pour l'assassinat de Valentin en 2008 dans l'Ain, mais de le déclarer irresponsable.
 
Le verdict est attendu dans la soirée.

"Je vous conjure de ne pas confondre l'individu et le crime", a supplié Me Franck Berton, demandant à la cour de "répondre non" à la question de savoir si l'accusé était "conscient" quand il a porté 44 coups de couteau au garçonnet de 10 ans.
 
En 2008, à Bourg-en-Bresse, Moitoiret avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, et son ex-compagne Noëlla Hégo, reconnue coupable de complicité par instigation, à 18 ans de réclusion.
 
Dénonçant un "réquisitoire incroyable" (30 ans de réclusion pour Moitoiret et de 16 à 18 ans pour Hégo, ndlr), l'avocat a récusé l'argument de l'avocat général, selon lequel l'hôpital-prison offrait une "meilleure garantie" de sécurité qu'un établissement psychiatrique.
 
Avec AFP

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Juillet 2015 - 05:18 Transfert: Roux (Lille) vers Saint-Etienne

Jeudi 21 Mai 2015 - 10:57 Explosion dans une usine chimique à Lyon