Lyon 1ère

Auvergne/Rhône-Alpes: Boudot bientôt reçu par le patron de Michelin

Mardi 3 Novembre 2015

Le candidat du Front national aux élections régionales en Auvergne/Rhône-Alpes Christophe Boudot sera prochainement reçu, à sa demande, par l'une des figures du patronat
français, le président de Michelin Jean-Dominique Senard.
 
Cette rencontre, "pour un entretien et un déjeuner", aura lieu de 24 novembre, a précisé Christophe Boudot, quelques heures après la spectaculaire prise de position anti-FN d'une figure du patronat du Nord Pas-de-Calais.
 
L'auteur de cette tribune, Bruno Bonduelle, n'a "rien à redouter" du programme du Front national, a souligné Christophe Boudot.

"Il y aura beaucoup de chefs d'entreprise sur mes listes", a-t-il souligné. "Et le Front national est dans une optique de développement de l'investissement", a-t-il ajouté.
 
Michelin est le premier employeur privé d'Auvergne. Le fabricant de pneumatiques a annoncé ce même mardi la fermeture de trois de ses usines en Europe.
 
Boudot a annoncé qu'en cas d'élection, son premier vice-président à la région serait Charles Perrot, le patron de Selduc, une entreprise de fabrication transformateurs électriques de 200 salariés, basée à Sorbiers (Loire).
 
Ce responsable historique du FN dans la Loire est un "patron social", qui a préféré baisser son salaire et celui de ses cadres plutôt que de licencier, a affirmé C. Boudot.
 
De son côté, le géant français du pneumatique a indiqué mardi soir que ce rendez-vous n'était nullement "réservé au Front national".
 
"Le groupe Michelin a décidé sur le principe de recevoir tous les candidats aux élections régionales en Auvergne/Rhône-Alpes qui lui en feraient la demande selon le même principe: le candidat est reçu sur un site Michelin et est invité systématiquement à déjeuner avec Jean-Dominique Senard", a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe.
 
"Dans le cadre de ces rencontres, nous avons ainsi reçu M. Wauquiez (LR/UDI/Modem) et M. Queyranne (PS). D'autres rendez-vous sont prévus avec M. Kohlhaas (EELV/Les Verts) et M. Boudot (FN)", a-t-il indiqué. 
 
"L'objectif est d'avoir un échange avec les candidats sur les problématiques du groupe Michelin, sa situation, ses succès et difficultés et sa stratégie pour l'avenir. Nous traitons tous les candidats sur le même pied d'égalité", a-t-il encore tenu à préciser


 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20