Lyon 1ère

Casseurs: le préfet apporte son soutien aux victimes...

Lundi 1 Décembre 2014

Après la manifestation organisée samedi contre la tenue du congrès du « Front National » et qui a dégénéré, le préfet Jean-François Carenco a réaffirmé ce lundi son soutien aux forces de l'ordre qui comptent 11 blessés dans leurs rangs.

Le préfet rappelle que "les organisateurs de cette manifestation ont été reçus à plusieurs reprises par les services de police pour être mis en garde, d'une part sur les itinéraires choisis, d'autre part sur les risques que représentait la présence d'individus incontrôlés et violents dans le cortège".

Le préfet tient à souligner la "lucidité" de certains des organisateurs qui ont appelé à la dispersion aussitôt les premiers actes de violence constatés mais il déplore que d'autres, minoritaires, aient adopté une "attitude équivoque envers les casseurs, s'interrogeant même sur l'efficacité du dispositif policier".




 

Le préfet Carenco
Le préfet Carenco
"Il ne peut y avoir aucune hésitation dans la condamnation de ces casseurs qui n'ont pour seul but que de détruire le socle de la République" souligne le préfet dans un communiqué adressé à la rédaction de Lyon 1ère.

"Si des vitrines ont été endommagées et du mobilier urbain détérioré, aucun pillage n'a eu lieu grâce à l'action réactive des policiers et des gendarmes mobiles" souligne le préfet.

Le préfet dit comprendre la difficulté des commerçants atteints et demandera si nécessaire "l'adoption de certaines mesures à leur profit".

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20