Lyon 1ère

Collomb juge que pour lui à Lyon "la porte est toujours ouverte

Mardi 11 Juillet 2017

Collomb juge que pour lui à Lyon "la porte est toujours ouverte
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, auquel un proche vient de succéder à la présidence de la métropole, assure que pour lui "la porte est toujours ouverte" à Lyon car "rien n'est gravé dans le marbre" au gouvernement.

Dans une interview ce mardi au quotidien Le Progrès, l'ancien sénateur-maire socialiste, pour qui quitter Lyon a été un "vrai déchirement", botte en touche
à la question de savoir s'il a passé un "contrat" avec son successeur dans
l'hypothèse d'un retour.

"La porte est toujours ouverte. Le poste que j'occupe (au gouvernement,
ndlr) est à la disposition du président de la République et du Premier
ministre. Rien n'est gravé dans le marbre", déclare celui qui a régné pendant 16 ans sur l'agglomération lyonnaise et y a gardé un siège de conseiller.

Et d'assurer qu'il "ne (sera) d'ailleurs jamais loin" de ses dauphins,
David Kimelfeld élu lundi à la tête de la métropole, et son ancien premier
adjoint Georges Kepenekian qui devrait lui succéder, le 17 juillet, dans le fauteuil de maire.

"Nous avons prévu de nous voir régulièrement pour échanger ensemble sur les dossiers, s'il y en a besoin", explique G. Collomb, ajoutant: "Je mettrai toujours à disposition ma connaissance de cette métropole. Car elle est pour moi une passion".

Envisager une candidature à Lyon en 2020 semble toutefois prématuré: "Je ne fais pas de projection. Aujourd'hui, je me contente d'essayer de faire bien
mon travail", assure-t-il.

Engagé depuis le début auprès d'En Marche!, Gérard Collomb explique aussiqu'il "ne veut pas partir avec fracas" du PS, parti auquel il est
"sentimentalement attaché", même si "à un moment donné il faudra bien
clarifier la situation".






Avec AFP



Collomb juge que pour lui à Lyon "la porte est toujours ouverte
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20