Lyon 1ère

Démission du maire de Tignes condamné pour prise illégale d'intérêts

Vendredi 28 Juin 2013

Le maire de Tignes (Savoie), condamné en appel pour prise illégale d'intérêts, a annoncé sa démission après 13 ans passés à la tête de la station de ski.

"Cette décision aujourd'hui s'impose. Le contexte lié à...


Démission du maire de Tignes condamné pour prise illégale d'intérêts
Le maire de Tignes (Savoie), condamné en appel pour prise illégale d'intérêts, a annoncé sa démission après 13 ans passés à la tête de la station de ski.

"Cette décision aujourd'hui s'impose. Le contexte lié à mon affaire n'est plus propice à un climat apaisant", explique Olivier Zaragoza dans cette lettre dévoilée par Le Dauphiné Libéré. "Je n'accepte toujours pas la sévérité extrême de la décision de justice", ajoute-t-il toutefois.
 
Le maire précise dans sa lettre que sa démission entraînera "dans l'été" des élections partielles afin de "compléter les sièges vacants au conseil municipal" et d'élire ensuite un nouveau maire.
 
En mars, la cour d'appel de Chambéry avait confirmé la peine de prison avec sursis du maire de Tignes, accusé d'avoir revendu un terrain 15 fois sa valeur initiale en modifiant le plan local d'urbanisme.
 
En janvier 2005, lors d'une vente aux enchères, la société immobilière SCI L'Ancolie, dont le maire de Tignes, Olivier Zaragoza, et sa femme étaient cogérants, avait acquis un terrain de 4.000 m2 "inconstructible" pour un peu plus de 80.000 euros, qu'elle a revendu cinq ans plus tard à l'agence MGM pour 1,2 million d'euros après avoir modifié le Plan local d'urbanisme.
 
Le compromis de vente signé dès 2007 entre la société et MGM suspendait la transaction à l'obtention d'un permis de construire, qui sera accordé par la mairie en 2008, prévoyant des logements sociaux pour les saisonniers et une résidence touristique 4 étoiles.
 
En outre, en 2010, une nouvelle modification du permis de construire, qui inclut l'aménagement d'un magasin de location de ski de 300 m2 dont le maire deviendra le propriétaire, est signé.
 
A chaque étape, la commission d'urbanisme qui a modifié favorablement le plan local d'urbanisme, était présidée par le maire.

Avec AFP
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20