Lyon 1ère

Gay Pride: En Marche pour l'Enfance dénonce "le financement public d’une manifestation politique"

Vendredi 14 Juin 2013

A quelques heures de la gay Pride lyonnaise, les associations anti-mariage gay se font entendre..."La ville de Lyon et la région Rhône-Alpes feraient-elles la promotion de la PMA ?" s'interroge "En marche pour l'Enfance".

L'organisation fait remarquer que...


Gay Pride: En Marche pour l'Enfance dénonce "le financement public d’une manifestation politique"
A quelques heures de la gay Pride lyonnaise, les associations anti-mariage gay se font entendre..."La ville de Lyon et la région Rhône-Alpes feraient-elles la promotion de la PMA ?" s'interroge "En marche pour l'Enfance".

L'organisation fait remarquer que l’affiche de la « quinzaine des fiertés LGBT » qui revendique la « PMA pour toutes » fait apparaître les logos de la ville de Lyon et de la région Rhône-Alpes.


Gay Pride: En Marche pour l'Enfance dénonce "le financement public d’une manifestation politique"
"Alors que des dizaines de milliers de Lyonnais descendus dans la rue à plusieurs reprises cette année pour protester contre l’institutionnalisation du droit à l’enfant, ce soutien aux revendications LGBT apparaît comme une provocation".

L’association « En Marche pour l’Enfance » s’insurge contre cette "utilisation idéologique des fonds publics, qui devraient être utilisés pour des projets qui rassemblent et non pour des projets qui divisent".

L'association dénonçe "un amalgame récurrent entre la reconnaissance civile des couples homosexuels et le droit à l’enfant de ces mêmes couples".

"Que la Ville de Lyon et la Région Rhône-Alpes financent la lutte contre les discriminations envers les personnes homosexuelles ne pose de problème à personne. C’est le financement de la promotion du droit à l’enfant qui choque les Lyonnais que nous représentons, et tous les Français. Cette confusion est très dangereuse : elle consiste à faire croire à la population française qu’il est dans l’intérêt des personnes homosexuelles de fabriquer des enfants privés de père ou de mère (PMA ou GPA), ce qui ne peut que susciter l’homophobie" .

"En marche pour l'Enfance" juge inacceptable "la mainmise des associations LGBT sur la parole des personnes homosexuelles".
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20