Lyon 1ère

La transformation du fort Saint Laurent n'est pas du goût de RESF et des élus du 1er

Mardi 14 Février 2017

La transformation du fort Saint Laurent n'est pas du goût de RESF et des élus du 1er
Le fort Saint Laurent à la Croix-Rousse devrait suivre le même chemin que l'Antiquaille ou l'Hôtel-Dieu: le fort a été mis en vente par l’état, propriétaire de ce bâtiment, dans « un souci de rationalisation et de valorisation de son patrimoine immobilier ».
 
Le Ministère de la Défense et la Préfecture Auvergne-Rhône-Alpes ont organisé un appel d’offres, et décidé "sans concertation avec les élus d’arrondissement" s'indigne le Réseau Education sans Frontière.
 
Le Fort Saint-Laurent abritait, depuis novembre 2015, un centre d’hébergement d’urgence de 21 chambres, destiné à l’accueil de 90 personnes en difficulté, mais selon RESF, "l’état a choisi un futur moins solidaire pour ce site, puisque c’est un hôtel de luxe qui devrait voir le jour".

L'organisation délore que "tant de sites lyonnais soient reconvertis en hôtels, habitations et commerces de luxe' en citant l'Hôpital Debrousse, l'Hôtel-Dieu, le bâtiment des archives à Fourvière.

"Ce choix fait rentrer de l'argent dans les caisses de la ville, mais il est inacceptable que ces activités soient développées au détriment des plus vulnérables".

RESF demande à la préfecture de "réquisitionner des locaux vides (immeubles d'habitation ou de bureaux, hôtels) afin d'offrir de l'hébergement pérenne dans la ville de Lyon".

"Des familles sont déplacées de Lyon vers d'autres communes éloignées, ce qui les amène à faire de longs déplacements du nouveau lieu d'hébergement vers l'école où sont scolarisés les enfants. Si les enfants changent d'école à chaque déménagement, ils perdent l'un des ancrages nécessaires à leur insertion dans notre société, celui de l'école" souligne RESF, pour qui "ce choix, contredit les engagements formulés par la Ministre du Logement et de l’Habitat Durable lors de sa visite du Fort, en mars 2016".

"La Ville de Lyon et la Métropole auraient pu devenir propriétaire du site, en s’appuyant sur les dispositions de la Loi ALUR relatives à la mobilisation du foncier public de l’état" conclut RESF dans un communiqué adressé à la rédaction de Lyon 1ère.

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20