Lyon 1ère

Le PCF soutient le maire de Givors

Mardi 21 Mars 2017

Raphaël Debû le secrétaire départemental du Rhône du PCF apporte son soutien au maire de Givors Martial Passi.

Le patron des communistes du Rhône se dit "affligé par la campagne de presse à l’encontre de la ville de Givors orchestrée par l’opposition municipale".

"Malgré les réussites de la politique menée par la majorité et la confiance renouvelée des Givordins aux élections municipales de 2014, Messieurs Boudjellaba, Mellies et Pelosato à défaut de convaincre leurs concitoyens dans le débat d’idées, parasitent la vie municipale" écrit Raphael Debu dans une lettre ouverte adressée à son camarade givordin.

Debu fait un parallèle entre Givors et Vénissieux qui a vu l’élection de Michèle Picard en 2014 invalidée à cause des « manœuvres frauduleuses » de l’extrême droite.

"La presse locale relaie allégrement ces aventures judicaires bien plus que l’action municipale utile à nos concitoyens" dénonce le patron des communistes du Rhône, évoquant "un climat de persécution à l’encontre des maires communistes."

Martial Passi est convoqué devant la justice pour plusieurs affaires dénoncées par son opposition.

Le principal dossier concerne la sœur de l'élu, embauchée au cabinet du maire.

Ils sont tous deux renvoyés devant le tribunal correctionnel pour respectivement prise illégale d’intérêts et recel de prise illégale d’intérêts.

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20