Lyon 1ère

Le maire de Bron inaugure sa médiathèque et affiche son mépris de la justice qui l’a condamnée pour marché illégal" E. Brissy Queyranne (TRIBUNE LIBRE)

Dimanche 2 Février 2014

"Le maire de Bron inaugure sa médiathèque et affiche son mépris de la justice qui l’a condamnée pour marché illégal" E. Brissy Queyranne (TRIBUNE LIBRE)

Le Conseil d’Etat, juge suprême des contentieux administratifs, a confirmé le 18 décembre 2013 l’illégalité du marché de maîtrise d’œuvre conclu par la ville de Bron au profit de la Société AIA architectes, pour la construction de la médiathèque qui a été inaugurée le 1er février 2014. Il condamne ainsi l’entêtement du maire sortant, Madame GUILLEMOT,  que je dénonce depuis bientôt 4 ans.

Le maire a engagé plusieurs milliers d’Euros de frais de justice sur le budget de la ville pour essayer de démontrer qu’elle avait tous les droits et les pleins pouvoirs sur la réalisation de cette médiathèque. Je suis heureuse de constater qu’aujourd’hui en France, il n’est pas possible, même pour un maire, de s’affranchir de la loi et notamment du code des marchés publics qui s’impose à tous.

On ne peut que constater à nouveau, le mépris de la justice affiché par le maire de Bron, qui lors de l’inauguration n’a pas hésité à donner longuement la parole à l’architecte de la société AIA, monsieur CONSTANTIN, dont le marché a été annulé, et qui a été généreusement indemnisé par la ville.

Il faudra tirer toutes les conséquences techniques et financières de la volonté du maire sortant de construire à tout prix cette médiathèque. Après les flonflons de l’ouverture orchestrés sur le budget municipal, la transparence s’imposera. Je m’engage à l’établir si les Brondillants me font confiance."


Elisabeth Brissy-Queyranne
candidate à Bron

A l'occasion des élections municipales de 2014, Lyon 1ère publie sur son site internet et in extenso les tribunes politiques qui lui sont adressées à redaction@lyonpremiere.info, dans un souci de libre parole des candidats, personnalités politiques, leaders d'opinion... 

La rédaction se réserve le droit de publier ou non les tribunes envoyées sur sa boite mail, notamment pour assurer un certain équilibre, même si aucune loi ne l'y oblige sur internet. 

Toutes les publications de ce type portent le titre "Tribune Libre"






Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20