Lyon 1ère

Le meurtrier présumé d'un Roannais arrêté au Maroc puis relâché

Vendredi 31 Janvier 2014

Le meurtrier présumé d'un quinquagénaire, dont le corps avait été retrouvé dans un conteneur à ordures
de Roanne, en novembre, a été interpellé puis relâché cette semaine par la police marocaine dans la région de Casablanca.
 
Ce Marocain, qui avait quitté précipitamment son appartement de Roanne le 5 novembre, après la découverte du corps lardé de coups de couteau d'un compatriote, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international.
 
Selon le procureur de Saint-Etienne Jean-Daniel Regnauld, la victime, décédée depuis plusieurs jours, avait reçu plusieurs coups d'un objet tranchant, dont un mortel au niveau du cou.
 
"On imagine une scène d'une extrême violence, car le squelette de la victime porte la trace de plusieurs fractures", avait ajouté le magistrat, évoquant les "prémices d'un démembrement".
 
Des traces du sang de la victime avaient été retrouvées dans l'appartement du suspect, où le ménage avait été fait.
 
Le juge d'instruction chargé de l'enquête sur cet assassinat a adressé une commission rogatoire internationale aux autorités marocaines.
 
La police marocaine a interpellé le suspect mardi à Mohammédia, au sud de Casablanca, "en présence d'enquêteurs de la police judiciaire française qui n'ont pas été autorisés à l'entendre", a déclaré à l'AFP M. Regnauld.
 
En dépit du mandat d'arrêt international, la police marocaine l'a remis en liberté, sans contrôle judiciaire, après l'avoir entendu sur les circonstances de son retour au Maroc, ainsi que son entourage.
 
Un juge marocain devrait être prochainement saisi dans ce dossier, après une démarche officielle de dénonciation des faits par la France auprès du Maroc.







Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Juillet 2015 - 05:18 Transfert: Roux (Lille) vers Saint-Etienne

Jeudi 21 Mai 2015 - 10:57 Explosion dans une usine chimique à Lyon