Lyon 1ère

Le préfet "témoin assisté" dans une affaire d'injure publique qui l'oppose à l'extrême droite

Samedi 23 Novembre 2013

Le préfet "témoin assisté" dans une affaire d'injure publique qui l'oppose à l'extrême droite
Le préfet du Rhône a été placé sous le statut de témoin assisté vendredi à la suite d'une plainte pour injure publique déposée
contre lui par un chef de file de l'extrême droite lyonnaise, a-t-on appris auprès de son avocat.
 
Jean-François Carenco "a le statut de témoin assisté, c'est-à-dire qu'il n'est pas mis en examen. C'est la solution la plus favorable", a déclaré Me Baudouin Fournier à l'issue de la convocation du préfet devant un juge lyonnais dans le cadre de cette plainte avec constitution de partie civile.
 
"Le dossier sera transmis au procureur qui prendra ses réquisitions. Le juge décidera ensuite d'un renvoi ou non devant le tribunal correctionnel", a ajouté l'avocat.
 
Accompagné de son épouse, Carenco n'a pas fait de commentaires à la sortie du tribunal. Il est poursuivi pour "injure publique" par Yvan Benedetti, qui présidait "L'Oeuvre Française" dissoute cet été, après avoir déclaré dans une interview
à France 3 le 18 avril, que "La République est plus forte que quelques imbéciles".
 
Il dénonçait alors des agissements de militants d'extrême droite lors de la mobilisation contre le mariage pour tous, qui avaient tenté d'investir par la force un local du parti socialiste à Lyon. S'en étaient suivis des heurts avec les forces de l'ordre et des gardes à vue.
  
Egalement visé par la plainte, le Directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP), Albert Doutre, sera convoqué lundi au tribunal.

Avec AFP


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Juillet 2015 - 05:18 Transfert: Roux (Lille) vers Saint-Etienne

Jeudi 21 Mai 2015 - 10:57 Explosion dans une usine chimique à Lyon