Lyon 1ère

Législatives PS en Isère: Fioraso part, Destot s'accroche

Samedi 10 Décembre 2016

Législatives PS en Isère: Fioraso part, Destot s'accroche
L'ex-ministre et député PS Geneviève Fioraso a décidé de passer la main pour les législatives 2017 en Isère, après deux mandats, tandis que Michel Destot, investi par les militants socialistes, espère en décrocher un septième, en juin prochain.

A 70 ans, l'ancien maire de Grenoble était opposé, jeudi lors du vote des militants de la Fédération, à son ancien attaché parlementaire et ancien adjoint à la mairie, Olivier Noblecourt, 40 ans.

Michel Destot l'a emporté par 60 voix contre 52, a précisé samedi Olivier Noblecourt, actuel directeur de cabinet de la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem.

Destot mise sur sa notoriété et son ancienneté pour conserver au PS la 3e circonscription du département.

D'autres, en revanche, ont choisi de passer le relais: notamment Geneviève Fioraso, 62 ans, et Michel Issindou, 64 ans, respectivement députés de la 1ère et la 2e circonscription.

Ils ont expliqué "devoir transmettre à une nouvelle génération" même s'ils se disent "embêtés de leur laisser le parti et la gauche en général aussi peu rassemblés".

"Nous avons préparé notre transition", a déclaré à l'AFP Mme Fioraso, qui cède sa place à Olivier Véran, neurologue hospitalier de 36 ans, son ancien suppléant. Ce dernier avait pris son siège lorsqu'elle était ministre de la Recherche (2012-2015).

Pour Issindou, c'est Pierre Verri, 58 ans, son successeur à mairie de Gières en 2012, qui candidatera.

"Il faut du renouvellement et ne pas faire plus de deux fois de suite le même mandat", a insisté Mme Fioraso pour qui "on aurait un grand avantage à avoir une société moins cloisonnée entre le privé, le public et le milieu associatif pour donner à la politique un éclairage plus ouvert".


Avec AFP

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20