Lyon 1ère

Les élus EELV de Lyon déplorent la sécession de quatre d'entre eux

Mardi 3 Septembre 2013

Etienne Tête et Emeline Baume
Etienne Tête et Emeline Baume
Les élus Europe Ecologie-Les Verts de Lyon ont déploré mardi la défection de quatre membres de leur groupe, qui ont choisi vendredi d'en créer un nouveau au conseil municipal à six mois des prochaines élections.
 
"Lyon a besoin d'une écologie autonome et solidaire", affirment dans un communiqué les deux co-présidents du groupe EELV et apparentés, Pierre Hémon et Maguite Chichereau.
 
Vendredi, quatre élus verts au conseil municipal avaient annoncé qu'ils quittaient le groupe pour en créer un nouveau, en dénonçant la primaire organisée en juin par EELV à Lyon en vue de constituer des listes autonomes aux prochaines municipales.
 
En 2008, les écologistes, qui comptent 15 élus au total dans les arrondissements de la ville, avaient fait alliance dès le premier tour avec Gérard Collomb, actuel maire (PS) de la ville.
 
"Diviser les écologistes au prétexte de rassembler la gauche nous paraît étonnant, comme +balkaniser+ un peu plus la majorité municipale à Lyon qui compte désormais pas moins de sept groupes", ont ajouté les deux responsables d'EELV.
 
Sur les quatre sécessionnistes, un seul est adhérent EELV, deux en ayant été exclus lors des législatives de juin 2012 pour avoir soutenu un candidat contre celui désigné par leur parti, selon une source proche du dossier.
 
Le 29 juin dernier, Etienne Tête, farouche opposant à Gérard Collomb sur le projet de Grand Stade, et Emeline Baume ont été désignés pour conduire la liste EELV à Lyon en mars.
 
"+La solidarité n'est pas la soumission+: nous avons toujours fait nôtre cette phrase de Pascal Durand, secrétaire national d'EELV (...) C'est aux Lyonnaises et aux Lyonnais de dire, à l'occasion des prochaines élections municipales, s'ils souhaitent plus ou beaucoup plus d'écologie", conclut le communiqué du groupe EELV.
 
Selon un sondage IFOP à paraître mercredi dans le mensuel Mag2Lyon, Gérard Collomb remporterait l'élection municipale dans tous les cas de figure en mars, en duel contre l'UMP Michel Havard ou en cas de triangulaire avec EELV.

D'après cette étude menée auprès de 795 personnes, 69% des Lyonnais considèrent que le maire sortant, s'il est réélu, mènera une action favorable à l'environnement et au développement durable, même sans écologistes dans sa majorité.
 
"Collomb peut gagner Lyon sans les écologistes, mais il peut perdre le Grand Lyon sans alliance avec eux", estiment certains observateurs.

Emeline Baume sera l'Invitée de Paul Satis mercredi matin à 8h20 sur Lyon 1ère...

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20