Lyon 1ère

Les nouveaux présidents des conseils départementaux de Rhône-Alpes

Jeudi 2 Avril 2015

En Rhône-Alpes, l'Ain, la Drôme et l'Isère du secrétaire d'Etat André Vallini ont basculé à droite tandis que le fief centriste du Rhône est passé de l'UDI à l'UMP lors des dernières élections départementales
 
Dans la Drôme, Patrick Labaune, 63 ans, député UMP de la première circonscription de la Drôme, succède à Didier Guillaume (PS) à la tête du département depuis 2004. .
 
Dans l'Ain, Damien Abad, 34 ans, est député UMP de la cinquième circonscription de l'Ain depuis 2012. Il succède à Rachel Mazuir (PS) qui été battu dimanche dans
le canton de Ceyzeriat. Damien Abad a emmené l'alliance entre la droite et le
centre aux départementales, qui a fait un quasi-carton plein en remportant 21
cantons sur 23. Il a lui même été élu dans le canton de Pont-d'Ain, aux côtés
de Marie-Christine Chapel, avec 43,63% des voix. Atteint d'une maladie rare, l'arthrogrypose, qui bloque ses articulations et réduit sa mobilité, Abad a été le premier député handicapé à siéger à l'Assemblée nationale en juin 2012. Il est membre de la commission des affaires économiques.
 
En Isère, le député UMP Jean-Pierre Barbier, 54 ans, pharmacien de profession,
succède à la tête du département aux anciens ministres Louis Mermaz (PS) et
Alain Carignon (UMP) ainsi qu'à l'actuel secrétaire d'Etat André Vallini, qui a dirigé le département de 2001 à 2014. Né le 11 novembre 1960, Barbier se dit issu d'une "famille modeste", fils d'une mère femme au foyer et d'un père ouvrier à Saint-Gobain devenu responsable de service chez Rhône-Poulenc. Candidat aux législatives de 2012, il avait été élu député avec 50,62% des voix, après être arrivé deuxième au premier tour. Dimanche dernier, il a été réélu avec 63,06% des voix sur son canton de Bièvre.
 
Dans le Rhône, Christophe Guilloteau (UMP), 56 ans, est député de la dixième
circonscription du Rhône. Il succède à Danièle Chuzeville (UDI) qui dirigeait
le conseil départemental depuis janvier 2013 et met fin à la domination centriste sur le département. Guilloteau était le chef de file de l'UMP dans le nouveau Rhône, amputé de la métropole lyonnaise, où la droite n'a laissé qu'un seul canton sur 13 à
la gauche. Guilloteau a lui même été élu dans le canton de Brignais, aux côtés de Christiane Agarrat, avec 70,29% des voix.
 
Cet ancien assistant parlementaire est né le 18 juin 1958 à Lyon. Conseiller régional entre 1998 et 2008, il a été élu député en juin 2002 et réélu en 2007. En 2008, il a également été élu conseiller général. Guilloteau est vice-président de la commission de la défense nationale et des forces armées.

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20