Lyon 1ère

Loire: le FN a perdu quatre élus municipaux sur seize

Jeudi 2 Février 2017

Loire: le FN a perdu quatre élus municipaux sur seize
Les deux conseillers municipaux Front national de Saint-Chamond ne "pourront plus porter les couleurs du FN", a indiqué jeudi à l'AFP le parti, qui avait déjà perdu en mai dans la Loire ses deux élus d'opposition à Roanne.

Chef de file des frontistes de Saint-Chamond et élu depuis 2014, Franck Descours est "en rupture avec le parti depuis qu'il a appris que quelqu'un d'autre a été pré-investi sur la 3e circonscription" de la Loire pour les élections législatives, a fait valoir la secrétaire départementale du FN, Sophie Robert.

L'intéressée, la conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes Isabelle Surply, est critiquée notamment parce qu'elle n'habite pas sur la circonscription mais Mme Robert souligne qu'il s'agit d'une élection
"nationale".

"Jusqu'à présent, le discours de Marine Le Pen reposait sur l'enracinement local des élus (...) Je vais pouvoir à nouveau me consacrer à mon évolution professionnelle que j'avais mise de côté", constate, "déçu", M. Descours, un boucher-traiteur de 25 ans qui a remis mercredi sa démission au maire LR de Saint-Chamond, Hervé Reynaud.

L'autre élu FN de cette ville de 35.000 habitants, Ludovic Castillan, a appris jeudi en lisant la presse locale qu'il se serait lui aussi mis en marge du parti, ce qu'il dément.

"J'ai quelques petits désaccords avec Sophie Robert mais rien de dramatique (...) je trouve le procédé déplorable", a-t-il réagi auprès de l'AFP.

Évoquant un "ras-le-bol" de certains élus frontistes, il dénonce le fonctionnement de la fédération ligérienne qui "préfère investir aux législatives de belles jeunes femmes en jupe, inconnues de la population locale, plutôt que des élus de terrain qui s'investissent depuis près de trois ans dans une collectivité".

Affirmant avoir reçu "18 candidatures pour les six circonscriptions de la Loire", Sophie Robert rétorque que le parti n'a "plus les difficultés d'autrefois à trouver des candidats" et que "cela crée des rancoeurs".

A Roanne, les deux conseillers FN Christian Milon et Estelle Perrier siègent depuis mai dernier sans étiquette après des divergences et ont eu la surprise de découvrir que leur ex-jeune collègue Sarah Brosset, pourtant démissionnaire du conseil municipal et du FN huit mois plus tôt, a été pré-désignée dans la 5e circonscription.

Un choix qui en a "laissé pantois" plus d'un parmi les conseillers municipaux FN encore en place dans la Loire, selon Christian Milon.

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20