Lyon 1ère

Najat Vallaud-Belkacem invité des Indésradios - Lyon 1ère - -LCI - Metronews

Vendredi 14 Février 2014

Gaz de schiste, fronde des taxis contre les VTC, PMA, popularité de François Hollande, ABCD de l’égalité et remise en cause du plafond de concentration par le CSA… Najat Vallaud-Belkacem a répondu ce soir aux questions d’Hélène Risser, journaliste pour Les Indés Radios et également rédactrice en chef de Public Sénat, Christophe Joly, rédacteur en chef de metronews et Frédéric Delpech, chef du service politique de LCI.

A propos des Gaz de schiste, la ministre a déclaré «Aujourd’hui, les techniques connues ne nous paraissent pas pertinentes compte-tenu de leurs effets négatifs. Encore une fois, ça n’est pas possible en l’état. Mais l’état en question peut bien changer, en fonction de l’avancement des recherches. »

Un sujet dans l'actualité de la semaine, sur la fronde des taxis contre les VTC : "Les choses peuvent se régler par le dialogue donc elles doivent se régler par le dialogue et c’est précisément ce que le 1er ministre a voulu faire en demandant à Thomas Thevenoud, parlementaire de grande qualité d’ailleurs, de prendre à bras le corps ce dossier en recevant d’abord l’intersyndicale des taxis en grève puis l’autre partie pour faire en sorte de trouver un compromis tout simplement, un compromis dans l’intérêt premier des usagers et dans l’intérêt d’une plus grande mobilité. »

Les Français sont majoritairement favorables à la PMA: la minstre lyonnaise tempère: « Ne nous leurrons pas sur l’état de l’opinion française. La réalité, d’ailleurs vous avez vu il y a un sondage récemment qui interrogeait les français sur leur adhésion à la PMA, c’est que les Français sont pour une majorité favorable à la PMA, même s’il ne leur a pas été précisé dans la question « PMA pour couple de même sexe ». pour le reste, je pense que les Français sont surtout perplexes, ils n’ont pas forcément d’opinion. C’est un peu comme quand vous m’interrogiez sur la fin de vie, ils sont perplexes parce qu’on leur demande d’avoir une opinion tranchée sur un sujet qu’ils ne connaissent pas forcément ».

Sur la popularité de François Hollande toujours en baisse, Najat Vallaud-Belkacem estime que le gouvernement s’y attendait...« Je ne vais pas vous dire que ces résultats nous font plaisir ou nous remplissent d’aise, mais je vais vous dire qu’on s’y attendait. On est arrivés aux responsabilités dans un contexte qui n’est pas anodin quand même. C’est une crise qui dure depuis 2008, avec beaucoup de promesses qui ont été faites aux Français par l’ancien gouvernement sans être tenues donc il y a un discrédit de la classe politique d’une manière générale. »

Marie-Noëlle Lienemann affirme qu’une grande majorité du PS ne soutient pas le pacte de responsabilité : « Mme Lienemann n’est pas habilitée à parler au nom du PS » a rétorqué le porte-parole du gouvernement.

Jean-Eric Valli, président du Groupement des Indés Radios, s’est directement adressé à l’invitée sur la question de la remise en cause du plafond de concentration radios par le CSA, grâce à une nouvelle méthode de calculs.

« Je suis très attachée à la diversité et au pluralisme en la matière, donc je pense que la question à se poser, c’est surtout celle de l’extension de la couverture FM et il me semble que le président du CSA s’est plutôt exprimé il y a quelques mois en la faveur de cette extension avec une mise à disposition plus grande des fréquences. Je pense que c’est ça qui nous aidera à lutter contre la concentration en effet. Cette loi anti-concentration est importante non seulement sur ce qu’elle dit, mais aussi en effet sur la procédure. Il revient aux législateurs de s’exprimer sur ces sujets-là. S’ils devaient évoluer, ce serait aux législateurs de les faire évoluer. »



Ecoutez le podcast...


http://www.lyonpremiere.info/audios/invitesatis/NVB.mp3 telechargez


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20