Lyon 1ère

Palmarès: "Les étudiants lyonnais méritent mieux !" (GRAM)

Mardi 10 Septembre 2013

Nathalie Perrin (membre du GRAM)
Nathalie Perrin (membre du GRAM)
"Dans son édition de septembre, le magazine l’Etudiant classe Lyon en 7ème position nationale parmi les villes où il fait bon étudier, soit en recul de trois places depuis deux ans" fait remarquer le GRAM.

Si le Groupe de Réflexion et d’Actions Métropolitaines (GRAM Lyon) "relativise" ce type de classement, il trouve intéressant néanmoins d’analyser plus finement les forces et les faiblesses assignées à la métropole lyonnaise.

Lyon est classée en tête pour la qualité et la diversité des formations dispensées par ses établissements. Le GRAM y voit "la reconnaissance du travail des équipes d’enseignants et de chercheurs".

Mais le GRAM estime que" les aides publiques ne soient pas uniquement portées sur des secteurs d’excellence mais qu’elles soutiennent aussi la recherche fondamentale et les sciences humaines et sociales".

"Au-delà de la qualité des établissements-mêmes, l’enquête révèle en revanche que notre ville peine à accueillir ses étudiants dans de bonnes conditions." estime le groupe de Nathalie Perrin-Gilbert, maire PS des pentes.

Le GRAM fait remarquer que "Lyon fait figure de très mauvais élève en matière de logement accessible aux étudiants, constat qui contribue au recul de Lyon".

"L’offre du CROUS se limite à un ratio de 5,4 lits pour 100 étudiants, taux le plus bas de France après la région parisienne. La demande est pourtant très forte, puisque la moitié des étudiants habite dans un logement autre que familial !"

Le GRAM propose de faire du logement social une priorité du prochain mandat en doublant l’enveloppe consacrée à la construction et à la rénovation de résidences (soit 8 millions d’euros au lieu de 4 actuellement sur les 40 millions d’euros affectés au Contrat de Plan Etat Région). Le groupe de NPG propose de créer une aide à l’installation des étudiants, sous conditions de ressources, "comme le font déjà des villes comme Paris ou Villeurbanne" souligne le GRAM dans un communiqué adressé à la rédaction de Lyon 1ère.

Concernant les transports urbains (Lyon 32ème), le GRAM propose une baisse du prix de l’abonnement étudiant: "un étudiant lyonnais paie 28 euros par mois, contre 17 euros pour un étudiant bordelais et 10 euros pour un toulousain".

D’autre part, le GRAM veut faire une priorité de l’accessibilité en modes doux des campus de Bron, Lyon Sud et Ecully et du développement des lignes de nuit les fins de semaine.
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20