Lyon 1ère

Plan thermal régional: 15 stations retenues

Vendredi 30 Juin 2017

La région Auvergne-Rhône-Alpes a dévoilé vendredi les 15 stations qu'elle accompagnera dans le cadre de son grand plan pour devenir la première région thermale de France.

Doté d'un budget de 20 millions d'euros, le plan thermal prévoit de
moderniser les stations retenues dans l'appel à projets associant communes et exploitants et de diversifier leurs offres pour doper leurs fréquentations.

"Le marché du bien-être va plus que doubler dans les prochaines années. La Région se devait de saisir cette opportunité avec le plan thermal", explique le vice-président délégué au Tourisme et au Thermalisme et maire de Valence, Nicolas Daragon.

Les stations retenues sont Aix-les-Bains et Brides-les-Bains (Savoie),
Allevard-les-Bains et Uriage-les-Bains (Isère), Châtel-Guyon, La Bourboule,
Royat et Le Mont-Dore (Puy-de-Dôme), Chaudes-Aigues (Cantal),
Divonne-les-Bains (Ain), Montbrun-les-Bains (Drôme), Neyrac-les-Bains
(Ardèche), Saint-Gervais (Haute-Savoie), Vals-les-Bains (Ardèche) et Vichy (Allier).

"On a 130.000 curistes dans la région. On veut augmenter leur nombre en
proposant des séjours et formules hors des cures traditionnelles de trois
semaines mais de 3 à 8 jours basés sur le bien-être, la détox et la remise en forme. C'est l'avenir mais pour cela il faut de nouveaux outils", détaille
Frédéric Bonnichon, le maire de Châtel-Guyon dont la station va connaître une cure de jouvence, portée par le groupe privé France Thermes.

Quatre autres stations thermales ayant répondu à l'appel à projets n'ont
pas été retenues : Néris-les-Bains et Bourbon L'Archambault (Allier),
Montrond-les-Bains (Loire) et La Léchère-les-Bains (Savoie). Mais elles
bénéficieront d'une part de l'aide de la Région au titre des actions collectives, assurent les élus.

"L'investissement de la Région dans le thermalisme a créé un effet de
levier pour les stations de la région avec un budget public et privé qui
avoisine les 350 millions d'euros", ajoute M. Bonnichon.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est la troisième de France dans le domaine
du thermalisme en termes de fréquentation, derrière l'Occitanie et la
Nouvelle-Aquitaine. Elle souhaite générer 2.000 emplois directs et indirects dans les 5 ans.



Avec AFP





Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20