Lyon 1ère

Pollution: les écologistes dénoncent les projets contradictoires

Vendredi 2 Août 2013

Pollution: les écologistes dénoncent les projets contradictoires
Les élus écologistes s’inquiètent de voir leurs efforts contredits par les projets routiers "qui en Rhône-Alpes drainent toujours plus de pollution".

Selon Air Rhône-Alpes, un épisode de pollution est en cours actuellement dans la région. Les pics de pollution dans les grandes agglomérations, sur les grands axes routiers et dans les vallées alpines se succèdent, ce qui inquiète les élus EELV.

"La pollution par les particules en France serait à l’origine chaque année de 40 000 décès prématurés, contre 60 000 dus au tabagisme. Sans compter les troubles respiratoires, les maladies cardiovasculaires, les cancers pulmonaires…" rappellent les verts

"La cause n’est pas les pics ponctuels estivaux. Ce n’est pas la chaleur qui fait la pollution ! La cause, tout au long de l’année, c’est la pollution lancinante qui enveloppe les zones urbaines et les axes routiers », explique Alain Chabrolle, vice-président de la Région délégué à la santé et l’environnement.

"Trois causes principales. La première : le transport, essentiellement routier. La deuxième, pour une part moyenne de 30 % : le chauffage. La troisième, l’industrie".

Face à cela, le conseil régional a élaboré un plan climat lié à toutes les activités de la Région,  investi dans les transports en commun et les modesdoux ou encore accompagné l’éco-innovation dans les entreprises rhônalpines…

"C’est aussi sous la pression des écologistes que depuis 2004, le conseil régional ne finance plus aucun nouveau projet routier, ce qui est hors de sa compétence" détaillent les écologistes dans un communiqué adressé à la rédaction de Lyon 1ère.

Cependant, "il faut que tout le monde rame dans le même sens", estime Alexandra Cusey, co-présidente du groupe EELV à la Région. "Il est inutile de chercher à lutter contre la pollution quand par ailleurs on élargit l’autoroute A43 entre Lyon et Genoble / Chambéry, ou si on classe l’autoroute redondante A45 entre Lyon et Saint-Étienne comme un projet prioritaire. Quand on crée de nouvelles voies rapides, on ajoute du trafic automobile, donc de la pollution."

Les écologistes préconisent des mesures nationales pour diminuer durablement, et non temporairement, la circulation automobile. Ils souhaitent aussi "encourager la transition écologique de l’économie en stimulant la conversion des industries à des technologies non-polluantes".
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20