Lyon 1ère

Queyranne: "Wauquiez prépare une machine de guerre en guettant la chute de Nicolas Sarkozy"

Mercredi 6 Avril 2016

L'ancien président PS de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne dénonce mercredi dans une tribune dans Le Monde le "populisme de droite" de son successeur Laurent Wauquiez (LR) qui, selon lui, "réactive la stratégie" de rapprochement avec le Front national de Charles Millon, en 1998.
 
"Depuis son +laboratoire+ d'Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez veut s'attacher à façonner un bloc de droite et de droite extrême, qui aura un poids politique d'autant plus important qu'il épousera les mouvements de l'opinion et les évolutions du ressenti de la société", estime M. Queyranne, évoquant la "défense des classes moyennes, la lutte contre l'assistanat, le soutien au populisme conservateur de la Manif pour tous et la rupture avec la
position de la droite française sur la construction européenne".
 
"Ce dessein, c'est celui que Charles Millon, déjà, avait tenté d'accomplir depuis Rhône-Alpes, en 1998", assure M. Queyranne. Il rappelle que ce dernier avait alors été réélu à la tête de la Région Rhône-Alpes avec les voix du Front national, avant que l'élection ne soit invalidée. "Il avait lancé un éphémère mouvement politique, La Droite, dont les plus fidèles lieutenants
sont aujourd'hui aux côtés de Laurent Wauquiez", note-t-il.
 
Pour l'ancien président de région, "faisant le pari qu'elle peut servir son ascension personnelle, Laurent Wauquiez réactive aujourd'hui cette stratégie qui, dans un contexte de crises, risque de prospérer et de mettre à mal les valeurs de la République".
 
Queyranne dénonce également le "discours ultra-sécuritaire" de son successeur qui "sous couvert de moderniser le fonctionnement de l'institution,la maltraite (...) et bride les droits les plus élémentaires de l'opposition", ainsi que son "budget en trompe l'oeil", qui "érige des
économies dérisoires pour mieux masquer le travail de déconstruction et de sape de ce qui a fait la réussite des deux régions".
 
"En 100 jours, Laurent Wauquiez a surtout posé les bases de la construction de son ambition politicienne", conclut M. Queyranne, pour qui Laurent Wauquiez prépare "une machine de guerre en guettant la chute de Nicolas Sarkozy".
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20