Lyon 1ère

Un journaliste de Rue89Lyon menacé par les nationalistes après la publication d'un article

Mardi 18 Avril 2017

Un journaliste de Rue89Lyon menacé par les nationalistes après la publication d'un article
Le Vieux Lyon ne veut pas devenir « Facho land »: Rue89Lyon publiait fin mars une enquête sur l’extrême droite radicale qui gagne du terrain dans le quartier historique de Lyon.

Six jours après la publication de l’article, son auteur, Laurent Burlet avait la désagréable surprise de découvrir sur l'interphone de son immeuble un message aux relents de menaces : « On sait ou te trouver Laurent » avec en guise de signature...une croix celtique, le symbole de l’extrême droite nationaliste.

D'autres intimidations ont été adressées à ceux qui avaient répondu aux questions du journaliste.

Philippe Carry, le bien connu « Horloger de Saint-Paul », a vu débarquer dans son atelier de la rue Juiverie, un individu se présentant comme travaillant au « Point d’encrage », un salon de tatouage voisin dirigé par un certain Logan Djian, connu aussi pour ses fonctions de dirigeant au sein du GUD, groupuscule d'extrême-droite.

Le "tatoueur" s'est rendu à la boutique de Philippe Carry, pour lui reprocher d’avoir « parlé à un journaliste ».

Pour sa part, la MJC du Vieux-Lyon a vu sa façade recouverte de stickers du GUD. Le directeur de la structure avait lui aussi été cité dans l'article de Laurent Burlet.

Le journaliste de Rue89Lyon a déposé plainte.

Cet acte d'intimidation est dénoncé ce soir par la plupart des titres de la presse Lyonnaise, dont Lyon 1ere qui apporte son plein soutien à notre confrère et rappelle une évidence dans un pays démocratique: la liberté de la presse !

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20