Lyon 1ère

Vénissieux: une liste d'extrême droite radicale qualifiée pour le second tour

Lundi 24 Mars 2014

La liste d'extrême droite radicale conduite à Vénissieux par Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac, dont les
mouvements nationalistes ont été dissous à l'été 2013, s'est qualifiée ce dimanche pour le second tour avec 11,49% des suffrages.
 
Cette liste, baptisée "Vénissieux fait front" était la seule à représenter l'extrême droite, le FN n'ayant pas été en mesure de présenter sa propre liste selon ses responsables.
 
Elle est arrivée dimanche soir en 4e position derrière celles de la maire sortante PCF (30,72%), du candidat de l'union de la droite (22,03%) et du PS (15,79%).
 
Yvan Benedetti avait été élu conseiller municipal FN de Vénissieux en 2008, avant d'être exclu du parti, tout comme Gabriac, conseiller régional de Rhône-Alpes.
 
Les deux hommes sont les anciens dirigeants de l'Oeuvre française et des Jeunesses nationalistes, deux groupuscules de l'extrême droite radicale dissous à l'été 2013.
 
"Ce score est une énorme surprise pour nos adversaires", a déclaré Gabriac. "C'est une énorme satisfaction que de glisser une certaine quenelle à ce système", a-t-il ajouté. "Le score de notre liste mais aussi celui de l'abstention montrent un dégoût des Français pour le système politique actuel", a-t-il encore déclaré.
 
A la suite de rétractations de certains des membres de la liste "Vénissieux fait front", la préfecture du Rhône avait saisi le parquet de Lyon et une enquête préliminaire avait été ouverte sur "les conditions particulières" de son dépôt.

Avec AFP

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20