Lyon 1ère

50 Albanais volontaires vont quitter Lyon lundi

Jeudi 7 Septembre 2017

La France a triplé depuis le début de l'année le nombre des "retours aidés" vers l'Albanie, devenue en 2016 le premier pays pourvoyeur de demandeurs d'asile dans l'Hexagone, selon l'Ofii qui organise lundi un vol groupé de 50 volontaires depuis Lyon.

Du 1er janvier au 31 août, 787 ressortissants albanais ont accepté le
pécule de 300 euros proposé par l'Office français de l'immigration et de
l'intégration (Ofii) pour rentrer volontairement dans leur pays, soit une hausse de 239% par rapport à la même période de l'an dernier.

L'Albanie est ainsi passée en tête du classement des pays vers lesquels m l'Ofii opère des retours aidés, suivie par l'Afghanistan, avec 612 retours,
chiffre en hausse de 187% (pour eux, comme pour les ressortissants de pays soumis à visas, le pécule maximum vient d'être porté à 2.500 euros).

La France cherche à pousser ce dispositif, moins coûteux qu'une reconduite, mais décrié par les ONG comme une expulsion masquée.

Depuis le début de l'année, le nombre de retours aidés a progressé de 40% à 4.500, selon Didier Leschi, directeur général de l'Ofii.

Un "vol groupé" vers Tirana doit être organisé depuis Lyon lundi, concernant 50 volontaires au retour (30 majeurs et 20 mineurs).

Le Rhône connaît, comme la région de Metz, une forte présence de migrants albanais depuis un an, un phénomène suivi de près par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb qui a parlé de "problème fondamental".

Candidate à l'UE et considérée comme "pays d'origine sûre", l'Albanie a été
l'an dernier le premier pays d'origine des demandeurs d'asile en France, avec 7.432 dossiers (mineurs compris), soit un doublement sur un an, selon l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui vient d'ouvrir une permanence à Metz et en implantera une autre à Lyon d'ici la fin du mois.

Au premier semestre, "4.208 ressortissants albanais ont encore demandé asile en France", selon la police albanaise aux frontières.

Fin juillet, Tirana avait présenté à la France "un plan d'actions" visant à
obtenir "d'ici trois mois" des "résultats concrets" contre cette immigration,
et Gérard Collomb a prévu de se rendre sur place pour faire le point.


Avec AFP



Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20