Lyon 1ère

8 décembre à Lyon: 600 pompiers, policiers et militaires mobilisés

Vendredi 4 Décembre 2015

Suite aux attentats survenus le 13 novembre, la fête des Lumières initialement prévue sur 4 jours et qui attire près de 3 millions de visiteurs chaque année a été transformée en hommage en lumière aux victimes des attentats qui se déroulera le mardi 8 décembre, jour traditionnel de la fête.

L'état mobilisera l'ensemble de ses moyens pour garantir des conditions optimales de sécurité pour cette nouvelle configuration de la Fête des Lumières.

Un périmètre de sécurité sera mis en place sur la presqu'île depuis la place de la place Bellecour jusqu'à la place des Terreaux ainsi que dans le Vieux Lyon. Dans ce périmètre,
toute circulation sera interdite à partir de 17h30.

En ce qui concerne les secours, 4 casernes déportées (ERDF/EDF / SAMU / SDMIS) permettront aux personnels d'intervenir rapidement malgré l'afflux des visiteurs, à la fois pour porter secours aux personnes mais aussi intervenir pour des pannes d'électricité.

12 postes de secours seront pris en charge par une cinquantaine de secouristes de la Croix-Rouge pour répondre aux premiers soins.

6 postes médicaux avancés (Pathé Bellecour, la cour d'Appel, l'Opéra, La Poste...) seront installés pour la prise en charge éventuelle de victimes.

Au total, près de 130 pompiers et 30 véhicules de secours seront ainsi mobilisés.

 

A 18h30, des policiers de la sécurité publique assureront la sécurité de la procession religieuse autorisée qui prendra son départ de la place Saint Jean .

La zone piétonnière, les axes médians de la presqu'île et la rive droite de la Saône, feront l'objet d'une sécurisation renforcée par des équipages qui s'appuyeront sur plusieurs dispositifs : quatre équipages de la brigade anti-criminalité (BAC), une colonne de la compagnie départementale d'intervention (CDI), deux équipages canins de chiens de défense mobilisés en périphérie.

Ce dispositif sera renforcé par des unités de forces mobiles. Une unité sera destinée à intervenir contre toute atteinte à l'ordre public alors que d'autres gendarmes seront déployés sur zone afin de sécuriser la presqu'île et la rive gauche de la Saône par patrouilles pédestres de cinq militaires.

Par ailleurs, dans le cadre de l'opération sentinelle, une quarantaine de militaires seront répartis en groupes pédestres visibles tandis que d'autres seront implantés dans des lieux tenus secrets.

 

Le Rhône et la Saône feront l'objet d'une surveillance par les services du SDMIS avec
le concours d'une vedette de la sécurité publique.

Les transports en commun seront surveillés par des patrouilles. Les accès des
stations de métro et de bus seront sous surveillance par des fonctionnaires des groupes de sécurité de proximité.

Enfin, des policiers de la sécurité publique, renforcés par la présence de plus de 150 policiers municipaux participeront à la régulation des gestion des flux, à la prise en charge de la sécurité de proximité et à l'aide au pilotage des secours.

Au total, près de 600 personnels seront ainsi mobilisés dans ce dispositif de sécurisation.

Par ailleurs, une équipe de déminage restera en alerte et le Raid de Lyon sera mobilisable en cas de nécessité.
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20