Lyon 1ère

À quatre jours de la mobilisation, les "gilets jaunes" déstabilisent le monde politique

Mercredi 14 Novembre 2018

Spontané, protéiforme et non encadré, l'insaisissable mouvement des "gilets jaunes" inquiète l'exécutif, qui a déjà mis en garde contre le blocage des routes samedi, et déstabilise les partis qui tentent de se positionner, au risque d'accusations de récupération.

A quatre jours de l'appel lancé par des collectifs de citoyens contre la hausse des prix des carburants, l'ampleur du mouvement reste difficile à prédire. Coagulera-t-il le mécontentement accumulé autour du pouvoir d'achat en général ?

"Même si c'est irrationnel, c'est réel", a estimé mardi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner à propos du mouvement, en notant qu'avec le repli des cours mondiaux du brut, les prix à la pompe refluent.

Malgré les annonces faites ce jour par le 1er ministre Edouard Philippe avec une enveloppe de plus de 500 millions destinés aux plus démunis, la grogne persiste en ce mercredi. Reste à savoir si le mouvement sera réellement suivi samedi prochain ? Réponse dans quelques jours.


Avec AFP


 

Christian BOUVIER -- un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 3 Décembre 2018 - 14:28 Forte mobilisation dans les lycées du Rhône