Lyon 1ère

Accueil migrants: enquête du parquet de Roanne pour incitation à la haine raciale

Vendredi 16 Septembre 2016

Le parquet de Roanne (Loire) a ouvert une enquête pour incitation à la haine raciale et menace de représentants de l'Etat après des incidents, lors d'une réunion d'information organisée mercredi à Saint-Denis-de-Cabanne sur l'accueil de 80 migrants.

Le procureur de la République de Roanne, Eric Jallet, a ouvert une "information judiciaire en flagrance des chefs d'incitation à la haine raciale, ainsi que d'outrages et violences en réunion et avec arme sur des personnes dépositaires de l'autorité publique".

Le magistrat a précisé que l'ouverture de l'enquête n'est pas consécutive à des dépôts de plainte, mais aux constatations de la gendarmerie.

Le sous-préfet de Roanne et le directeur départemental de la cohésion sociale sont les deux personnes à avoir été les plus directement visées par ces attaques verbales, lors de la présentation mercredi soir du dispositif temporaire d'accueil et d'orientation de 80 places, dont l'ouverture est prévue en novembre dans cette commune de 1.300 habitants du nord de la Loire.

Les deux hommes ont été pris à partie, hués et insultés, lors de leurs interventions. Un pétard a par ailleurs éclaté aux pieds du sous-préfet alors qu'il regagnait son véhicule.

Le maire de la commune, René Valorge, a déploré le "comportement haineux et fasciste" de certaines des 250 personnes présentes dans la salle communale, "même si l'expression des craintes et des peurs est légitime", a-t-il ajouté.

Le maire a également indiqué avoir interrompu une militante du Front national qui tenait "un discours de future candidate aux élections législatives".

Le centre de vacances du comité d'entreprise d'EDF-GDF de Saint-Denis-de-Cabanne doit offrir, du 10 novembre au 5 avril, 80 places sur les 133 prévues dans le département de la Loire (1.784 à l'échelle de la région Auvergne Rhône-Alpes) pour des migrants évacués de Calais et Paris.

Avec AFP

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20