Lyon 1ère

Ardèche: un groupe anarchiste revendique l'incendie d'une antenne radio et télé

Jeudi 20 Juillet 2017

Ardèche: un groupe anarchiste revendique l'incendie d'une antenne radio et télé
Un groupe anarchiste a revendiqué l'incendie de l'antenne relais de la société TDF dans la nuit de lundi à
mardi à Saint-Laurent-sous-Coiron (Ardèche), privant 165.000 foyers de
télévision et de radio.

"Partant du constat que la technostructure qui nous enchaîne est
omniprésente, nous pouvons la saboter partout, tout le temps", revendique un communiqué signé d'un collectif baptisé "Individualités sauvages" et publié sur le site Indymedia Nantes, proche de la gauche radicale.

Dans son communiqué, intitulé "Les communications ennemies partent en
fumée", le collectif explique s'être introduit sur le site après avoir "coupé
les clôtures, forcé les portes avec pince et pied de biche et foutu le feu
avec de l'essence au matériel électronique de plusieurs locaux et antennes".

Plus de 40.000 clients SFR ont également été privés de
réseau dans la région suite à cet acte de vandalisme.

La gendarmerie de l'Ardèche n'a pas souhaité s'exprimer sur une affaire en
cours, assurant que la section de recherche de Grenoble avait ouvert une enquête.

Cet acte de malveillance est le dernier d'une série de sabotages visant des
entreprises intervenus dans la région ces derniers mois.

En mai, des véhicules du distributeur d'électricité Enedis avaient été incendiés à Grenoble.

Quelques jours plus tard, à Crest dans la Drôme, des locaux de la même
société étaient également partis en fumée.

Enfin, dans la nuit du 14 au 15 juin, un autre pylône de TDF était incendié
à Piégros-la-Clastre, encore dans la Drôme.

Ces actions ont toujours été revendiquées quelques jours plus tard par un groupe anarchiste dont le nom change à chaque fois sur la plateforme Indymedia.

Avec AFP







Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20