Lyon 1ère

Biennale d’art contemporain : "un évènement coûteux au goût douteux !" (Boudot)

Jeudi 19 Septembre 2013

Biennale d’art contemporain : "un évènement coûteux au goût douteux !" (Boudot)
Le candidat à la Mairie de Lyon aux prochaines élections municipales se dit  "désireux de faire de notre une ville un centre d’attraction culturel majeur" s'en prend pour autant à la BAC qu'il avoue avoir visité

"Les oeuvres exposées sont à l’image de ce qu’est une grande partie de l’art contemporain: l’extrême vanité d’ « artistes » autoproclamés est mêlée à une fascination morbide. Le but de cet évènement n’est pas de faire partager le goût du Beau à tous, hélas, mais de promouvoir une esthétique douteuse et vulgaire, plébiscitée par une minuscule élite culturo-mondaine et pourtant financée par l’ensemble des contribuables !" comment le candiadt frontiste dans un communiqué adresé à la rédaction de Lyon 1ère.

Boudot se dit "indigné face aux dépenses excessives générées par cet évènement, et ce, sur le dos des administrés. Les seules dépenses de communication s’élèvent à plus d’un million d’euros et le Grand Lyon de Gérard Collomb a financé cet évènement à hauteur de 2,7 millions d’euros".

"Alors que les déficits et la dette publics ne cessent de s’accroître, que les prélèvements obligatoires sont en hausse permanente, il est indécent que nos gouvernants financent sans compter des évènements culturels qui subvertissent la notion d’art et créent un fossé entre le peuple et ses élites" conclut le candidat FN.

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20