Lyon 1ère

Bougrain-Dubourg débarque sur l'île de la Table Ronde

Vendredi 7 Septembre 2018

Bougrain-Dubourg débarque sur l'île de la Table Ronde
Le collectif Sauvons l’île de la Table ronde, la Frapna (Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature) et LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) annoncent la visite ce samedi d'Alain Bougrain-Dubourg sur l'Ile de la Table Ronde.

La pépinière Chapelan pourrait être délocalisée sur une partie de l'île, le site actuel qu'elle occupe sur l'île de la Chèvre, devant être libéré pour des raisons de sécurité dans le couloir de la chimie.

Allain Bougrain-Dubourg, journaliste et producteur de reportages, est désormais président de la LPO France.

Il sera accompagné par Yves Vérilhac, le directeur  de la LPO. Et ce dernier est bien connu à Lyon, puisqu'il fut chargé de mission auprès de Michel Noir à la ville de Lyon. Il rédigea la première charte de l'Ecologie Urbaine, à une époque où La Feyssine était vouée par Charles Hernu à devenir Villa Urbana (un nouveau quartier)

Plus tard, Yves Vérilhac a aussi contribué à l’abandon d’un projet de création d’un golf sur (déjà) l'île de la Table Ronde en 1995.

Les défenseurs de la biodiversité craignent notamment "la destruction de 20 à 30 hectares de zones humides et de plusieurs hectares de forêt alluviale non compensables. Mais aussi la destruction d’habitats et d’espèces floristiques et faunistiques protégées ou menacées"

Pierre-Edouard Riffaud, secrétaire général de la pépinière Chapelan, estime que les associations « portent un discours destructeur » et « ne se fondent pas sur une réalité économique ».

Le rendez-vous est à 12h45 ce samedi sur le parking de la traille...









 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 14:18 Municipales 2020 à Lyon: une nouvelle candidate

Lundi 5 Novembre 2018 - 22:35 Gérard Collomb, nouveau (?) maire de Lyon

Dimanche 28 Octobre 2018 - 15:38 Gérard Collomb ne manque pas d’oppositions