Lyon 1ère

Centres dentaires low cost: les patients se sentent abandonnés par l'Etat

Samedi 30 Avril 2016

Centres dentaires low cost: les patients se sentent abandonnés par l'Etat
Les patients des centres dentaires low cost Dentexia se sentent abandonnés par l'Etat qui, pour seule réponse, a mis enplace un numéro vert et exclut tout déblocage de fonds d'urgence comme ils le réclament.
 
Début mars, la justice a prononcé la liquidation de Dentexia, en évoquant une organisation avant tout "mercantile". Peu avant cette décision, plusieurs centres en Bourgogne ou à Lyon avaient fermé pour raison sanitaire.
 
En parallèle, un collectif de patients s'estimant floués ou mal soignés avait été créé. Aujourd'hui, ce "Collectif contre Dentexia" regroupe quelque 2.200 "victimes" qui vont "de la mutilation au simple litige commercial", explique vendredi à l'AFP son porte-parole, Abdel Aouacheria.
 
"Le ventre mou de ces plaignants, ce sont des patients qui n'ont plus de dents, ou qui ont des implants en attente de prothèse. Le désespoir est profond, certains se sont lourdement endettés pour des soins qu'ils n'ont pas eus, d'autres n'ont plus de vie sociale, ils sont sans dents. Je reçois des menaces de suicide", s'alerte-t-il.
 
Ce vendredi, lors d'un nouvel échange avec le ministère de la Santé, il explique avoir obtenu une fin de non-recevoir sur leurs deux demandes: le déblocage d'un fonds exceptionnel de secours dans l'attente que les assurances prennent le relais, et la possibilité pour les patients de pouvoir obtenir une expertise légale afin que d'autres praticiens acceptent de finir leurs soins.
 
"Car sans expertise légale, aucun n'accepte de nous prendre car il peut être tenu pour coresponsable", ajoute le Collectif.
 
Vendredi, l'Autorité régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes a confirmé la mise en place d'un numéro vert, déjà mis en place en Bourgogne, destiné à "écouter",  "accompagner" et "orienter" les patients.


 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 09:49 Euronews doute de Lyon

Vendredi 16 Novembre 2018 - 16:10 Pas d’after pour le Titan Xyphos Complex