Lyon 1ère

Cité de la Gastronomie: "selon que vous serez riches ou misérables..." (GRAM)

Vendredi 21 Juin 2013

Le GRAM prend note de l’avancée du projet de « Cité de la Gastronomie » au sein des locaux de l’Hôtel Dieu et de la participation de la ville de Lyon à ce projet à hauteur de 3 millions d’euros.

Le GRAM s’étonne toutefois que...


Nathalie Perrin-Gilbert
Nathalie Perrin-Gilbert
Le GRAM prend note de l’avancée du projet de « Cité de la Gastronomie » au sein des locaux de l’Hôtel Dieu et de la participation de la ville de Lyon à ce projet à hauteur de 3 millions d’euros.

Le GRAM s’étonne toutefois que la ville de Lyon "soit aussi prompte aujourd’hui à s’associer avec de grands groupes privés pharmaceutiques pour contribuer à la réalisation de cette Cité de la Gastronomie… alors qu’elle n’a jamais trouvé précédemment les moyens d’aider à la réalisation, au sein du même Hôtel Dieu, du projet de Pôle Régional de Promotion de la Santé (PRPS) porté par un ensemble d’associations, d’universitaires, et de la Mutualité Française", s'étonne le GRAM dans un communiqué adressé à la rédaction de Lyon 1ère.

Le GRAM souligne "combien les missions du Pole Régional de Promotion de la Santé répondent aux besoins actuels en matière de santé, de prévention, de lutte contre les inégalités et de promotion du lien social. Attendu et soutenu par le conseil régional Rhône-Alpes ainsi que par des milliers de Lyonnais et de Lyonnaises, ce pôle de prévention était en outre un élément phare du projet de politique de santé publique du candidat Gérard Collomb en 2008…"

"Les Lyonnais et les Lyonnaises seront peut-être une fois encore surpris de constater combien à Lyon, désormais, les décisions d’affectation d’argent public sont différentes « selon que vous serez riche ou misérable »…" conclut le communiqué du GRAM, groupe piloté par Nathalie Perrin-Gilbert, en perspective des prochaines élections municipales.



Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20