Lyon 1ère

Collomb balaie les arguments sur l'âge du capitaine

Mercredi 22 Mars 2017

Emmanuel Macron poursuit l'objectif "d'hygiène démocratique" de devancer Marine Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle, pour ne pas donner à voir au monde "le visage de l'extrême droite"le 23 avril, a expliqué mercredi le secrétaire général d'En Marche! Richard Ferrand.

"Il faut créer une dynamique qui nous place au premier tour en tête, pour ne pas donner le visage de l'extrême droite à l'Europe et au monde entier.
C'est pourquoi nous voulons amplifier notre dynamique, non pas seulement comme objectif électoral mais comme objectif d'hygiène démocratique", a déclaré M. Ferrand sur Radio Classique.

Emmanuel Macron "porte une alternance profonde". "Il ne se situe pas dans la continuité du quinquennat actuel". "Ce qu'il propose aujourd'hui n'a rien de commun avec ce qui a été déroulé comme politique sous ce quinquennat ou ce que porte Benoît Hamon", a par ailleurs déclaré le député du Finistère qui "espère" cette semaine le ralliement du ministre de la Défense et président de Bretagne Jean-Yves Le Drian.

Ferrand a par ailleurs écarté les interrogations sur les contours de l'éventuelle future majorité parlementaire de Macron. "Les Français ne vont pas s'amuser à élire un président et ensuite lui donner une majorité impossible", a-t-il dit.

Les soutiens de Macron ont par ailleurs balayé les doutes sur l'âge. "Il n'a pas 38, il a 39 ans. Et Kennedy a été élu président des Etats-Unis en n'étant guère plus vieux", a fait valoir le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb sur France 2.

"Voyez vous, Kennedy a été élu, il avait 43 ans". "C'est peut-être notre culture française, notre culture politique qui veut ça. Il faut que nous évoluions"a renchéri le député PS Richard Ferrand sur Radio Classique.

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Septembre 2017 - 22:18 Le Velo'V 2ème génération est en selle