Lyon 1ère

Conjoncture: ça va mieux mais ça reste fragile, selon le Medef Auvergne Rhône-Alpes

Jeudi 28 Juillet 2016

"L’embellie est-elle bien là ? Les derniers indicateurs économiques laissent enfin percevoir une amélioration de l’activité pour les entreprises de la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes après de longs mois d’incertitudes et de contrastes" fait remarquer le Medef Rhône-Alpes en publiant sa note de conjoncture pour le 2ème trimestre 2016.

"Cependant, si les carnets de commandes semblent retrouver quelques couleurs, notamment grâce aux activités à l’international, bon nombre de chefs d’entreprise demeurent prudents et préoccupés par des niveaux de trésorerie bien faibles à l’amorce d’une éventuelle reprise" temporise le syndicat patronal.

"De surcroît, les premiers signes d’embellie pourraient s’évanouir aussi vite qu’ils ne sont arrivés dans un contexte de fortes tensions sociales marqué par une alternance d’intimidations et de blocages irresponsables qui constituent autant d’actes antiéconomiques et anti-reprise. A cela s’ajoutent un Brexit aux conséquences économiques encore troubles et une menace terroriste omniprésente et pesante…"

Après un 1er trimestre contrasté selon les secteurs d’activité, la production industrielle semble stabilisée avec, d’une part, des carnets de commandes qualifiés de satisfaisants et, d’autre part, des stocks qui tendent à diminuer. La perspective d’une légère progression se dessine même pour les prochains mois. Mais la prudence reste de mise pour bon nombre de chefs d’entreprise avec un niveau de production encore insuffisant pour pouvoir parler d’une réelle embellie pour les entreprises industrielles.

Au 2eme trimestre 2016, les entreprises de commerce et de services de la région Auvergne Rhône-Alpes ont observé une activité relativement atone même si certains secteurs comme l’hôtellerie, les domaines skiables ou l’automobile ont pu tirer leur épingle du jeu grâce à la conjonction de plusieurs facteurs bénéfiques comme l’Euro de football ou la modification du calendrier scolaire.

Les premiers signes d’amélioration ont tardé à apparaître en Auvergne Rhône-Alpes mais le 2eme trimestre 2016 laisse présager une évolution plus favorable du côté de la situation des entreprises du bâtiment ; les carnets de commandes semblent retrouver un niveau jugé correct même si les conditions tarifaires restent très en-dessous du niveau « normal ». Pour les travaux publics, avant d’envisager les prémices d’une embellie, l’heure est à la stabilisation.

Sur la période 2eme trimestre 2015 - 1er trimestre 2016, la région Auvergne Rhône-Alpes représente 12,6 % des exportations de la France et 10,8 % des importations. Au 1er trimestre 2016, les exportations et les importations s’inscrivent en baisse avec toutefois un solde du commerce extérieur qui redevient légèrement positif contre - 38 M€ au 4ème trimestre 2015. L’Allemagne demeure le partenaire européen N°1 de la région devant l’Italie. Au niveau mondial, le 1er trimestre 2016 est marqué par un net recul des exportations à destination des États-Unis et de la Chine.

La situation du marché de l’emploi reste préoccupante, le chômage de longue durée représente encore près de 42,3 % des demandeurs d’emplois. Au niveau des départements, les évolutions, sur 3 mois, du nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C sont très inégales : la Loire connaît un léger recul du chômage (- 2,6 %) alors qu’il progresse légèrement en Ardèche (+ 0,7 %), en Savoie et dans l’Ain (+ 0,6 %).

Les créations d’entreprises, hors micro-entrepreneurs, en Auvergne Rhône-Alpes poursuivent leur hausse pour le 3ème trimestre consécutif avec + 1,5 % par rapport au trimestre précédent.
Toutefois, le secteur de la construction affiche une diminution du nombre de créations ainsi que le département du Cantal tous secteurs confondus (- 7 %).

Les 6 premiers mois de l’année confirment la tendance à la diminution des défaillances d’entreprises en Auvergne Rhône-Alpes. La baisse a été très sensible dans les secteurs de l’industrie avec - 21,4 % et du bâtiment avec - 25,8 %.

Source: Medef Auvergne Rhône-Alpes


 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20