Lyon 1ère

Contrat rempli pour l’ASVEL Basket face à Hyères-Toulon

Dimanche 21 Janvier 2018

Crédit photos : Infinity Nine Media / Alexia LEDUC
Crédit photos : Infinity Nine Media / Alexia LEDUC

Vainqueurs de Hyères-Toulon (102-85), les Villeurbannais ont rempli leur objectif de mi-saison en terminant la phase aller dans les huit premiers
 

 
 

Ils participeront donc au rendez-vous de la mi-février à la Disneyland Events Arena.
 

 
 

Mais là formation varoise n’a jamais rien lâché. Elle fût toutefois vite débordée, à l’image d’un début de match marqué par le show John ROBERSON / AJ.SLAUGHTER (12-5, 3’). 
 

 
 

Avec une belle envie de se passer la balle et d’aller vite de l’avant, les Villeurbannais signaient un premier quart-temps quasi parfait. Avec un Charles KAHUDI saignant, un Alpha KABA dissuasif et un Nicolas LANG efficace d’emblée, ils tournaient très largement en tête après dix minutes (30-16).
 

 
 

Hyères-Toulon trouvait par la suite quelques options offensives intéressantes, mais l’ASVEL répondait par une superbe adresse à trois points (37-23, 13’). Darryl WATKINS montrait les muscles à l’intérieur, AJ.SLAUGHTER (15 points et 4 passes) régalait ses partenaires, et envoyait notamment Alpha KABA pour un alley-oop de feu. Avant-même la mi-temps, les Villeurbannais avaient tous marqué et étaient solidement installés aux commandes (57-40). 
 

 
 

Et ils ne s’arrêtaient pas en si bon chemin… Charles KAHUDI (12points) était à la conclusion d’une magnifique action collective, puis marquait en total déséquilibre en contre-attaque ; Justin HARPER (11 points) réussissait tout ce qu’il tentait à l’extérieur et l’avance villeurbannaise ne faiblissait guère (77-57 puis 79-62 à la fin du troisième quart-temps).
 

 
 

Et si les visiteurs, par l’intermédiaire de Raymond COWELS, Robert ARNOLD et Ferdinand PRENOM (56 points à eux trois), ne baissaient pas les bras, l’ASVEL Basket trouvait la parade avec un dunk puissant de David LIGHTY et un John ROBERSON (19 points à 5/8 à 3 points et 5 passes) toujours aussi redoutable derrière la ligne à trois points (86-72, 35’30). Elle terminait même en fanfare avec Amine NOUA (16 points et 6 rebonds), un alley-oop spectaculaire entre David LIGHTY et Darryl WATKINS et même un panier à extérieur de Sofiane BRIKI pour franchir la barre des 100 points. 
 

 
 

L’ASVEl validait ainsi sa place pour la prochaine Leaders Cup, dont le tirage au sort aura lieu jeudi prochain.


Avec AFP





 


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20