Lyon 1ère

Coupe de la Ligue - L'OL à Montpellier avec déjà Marseille en tête

Mardi 12 Décembre 2017

L'OL, déjà l'esprit tourné vers le sommet contre Marseille dimanche au Parc OL, jouera à Montpellier mercredi (21H05) en Coupe de la Ligue avec une équipe largement remaniée.

"La réflexion est globale pour composer la meilleure équipe possible pour battre Marseille dimanche", prévient l'entraîneur Bruno Genesio.

"Physiquement, les joueurs sont préparés mais mentalement, pour des équipes composées par des jeunes comme la nôtre, c'est souvent difficile d'être concentrés et appliqués tous les trois jours. C'est bien, quand on peut, de relâcher dans ce domaine", observe Genesio.

Nabil Fekir et Marcelo devraient donc être ménagés alors que Rafael est
suspendu. Mathieu Gorgelin jouera dans les buts à la place d'Anthony Lopes.

D'autres, comme Clément Grenier, absent de longue durée, devraient, en
revanche, avoir du temps de jeu.

"Je préfère ce terme +avoir du temps de jeu+ plutôt que de relancer. Les
joueurs qui jouent moins travaillent bien à l'entraînement et affichent un bon état d'esprit. Il faut leur montrer que l'on compte sur eux et que j'ai
confiance en eux, explique Genesio.

Une saison se joue aussi dans ces
moments-là, dans la manière avec laquelle on concerne ceux qui jouent moins".

"C'est le bon moment pour eux. Il y aura des changements, mais aussi des
joueurs qui étaient à Amiens qui débuteront. Ce sera un peu un mélange des deux", ajoute-t-il.

Selon l'entraîneur, "c'est une bonne opportunité pour ceux qui en ont eu
peu de jouer de s'approprier cette Coupe de la Ligue, comme pour Gorgelin. Il est important pour lui de participer et d'avoir l'adrénaline de la
compétition".

Genesio devra en outre trouver les mots pour motiver ses joueurs pour une Coupe de la Ligue pas toujours passionnante.

"C'est vrai que les premiers tours sont rarement excitants car il y a peu
de monde dans les stades. Quand on arrive à se qualifier pour les demi-finales ou la finale, cela reste bien sûr un trophée, de bons souvenirs ou de grosses déceptions", insiste-t-il.

Equipe type ou non, l'Olympique lyonnais devra toutefois se souvenir
d'avoir été tenu en échec (0-0) sur son terrain, le 19 novembre, par une
formation montpelliéraine bien organisée défensivement et évoluant avec un bloc bas.

Mais cette fois-ci, le contexte sera totalement différent dans une autre
épreuve, à élimination directe, et qui plus est sur terrain adverse, là où
Lyon reste sur cinq victoires de suite en championnat.

"En début de saison, nous avons mis l'accent sur l'aspect défensif de notre
jeu. Nous progressons. Sur la seconde partie, il faut être capable d'évoluer
de différentes manières, avec un bloc plus bas pour se projeter vite vers
l'avant", rappelle Genesio.

"Il faudra avoir aussi plus de variété et nous améliorer sur les relations entre les joueurs pour poser des problèmes à des blocs bas", conclut-il.


Avec AFP





Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Juillet 2018 - 18:04 Tour de France - 13e étape: la troisième de Sagan

Mercredi 18 Juillet 2018 - 21:56 Match amical - Bordeaux bat Saint-Etienne 2 à 1