Lyon 1ère

Crise à l'Opéra de Saint-Etienne: réintégration de 4 cadres suspendus

Mardi 13 Mai 2014

Crise à l'Opéra de Saint-Etienne: réintégration de 4 cadres suspendus
Quatre des neuf cadres en charge de la culture suspendus depuis deux semaines à Saint-Etienne, en raison de "graves dysfonctionnements" à l'Opéra Théâtre de la ville, ont été réintégrés.
 
"Leurs auditions informelles ont permis de les mettre hors de cause" selon Marc Chassaubéné, l'adjoint
à la culture du nouveau maire UMP, Gaël Perdriau.
 
Selon l'élu, "une nouvelle étape va intervenir avec l'ouverture, dans un cadre plus formel et sur une durée légale maximum de quatre mois, d'une enquête administrative concernant cinq autres cadres qui restent suspendus".
 
La nouvelle municipalité reproche à quatre d'entre eux de ne pas avoir répondu de façon satisfaisante à ses questions, alors que le dernier cadre a refusé de s'expliquer sur la gestion, la sécurité de l'établissement et sur d'éventuelles pressions sur le personnel, précise-t-on de même source.
 
Parmi les responsables concernés, le directeur général adjoint des services de la ville en charge de la culture, le directeur de l'Opéra Théâtre et plusieurs de ses proches collaborateurs, dont le chef de l'Orchestre Symphonique Saint-Etienne Loire.
 
La ministre de la Culture Aurélie Filippetti s'est déclarée, mardi, sur France Inter, "attentive à la situation" de cet établissement culturel municipal, ainsi qu'à celle du théâtre de Roanne, dont le directeur a été
renvoyé par le nouveau député-maire UMP, officiellement pour un problème juridique dans son contrat.
 
"Il n'est pas normal que des artistes ou des programmateurs soient pris en otages pour des considérations politiques", a estimé la ministre.
 
Lundi soir, les douze élus d'opposition de gauche ont quitté le conseil municipal de Saint-Etienne au bout de quelques minutes, "par solidarité avec les personnes injustement mises en cause et pour défendre l'image de notre ville", après avoir dénoncé dans une déclaration les "mesures vexatoires et humiliantes" du nouveau maire.

Avec AFP




Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 00:10 Gérard Collomb officialise son calendrier

Mercredi 17 Octobre 2018 - 23:57 L’A45 dans une voie de garage

Mardi 16 Octobre 2018 - 22:40 Ça Bouillon(ne) à l’Intérieur

Lundi 15 Octobre 2018 - 23:09 Big Brother à la SNCF