Lyon 1ère

Décentralisation: le Sénat rejette la création de la métropole de Paris...quid de Lyon ?

Lundi 3 Juin 2013

Le Sénat a poursuivi lundi le dépeçage du premier projet de loi de décentralisation en rejetant la création d'une métropole de Paris après avoir réduit en cendres, à la veille du week-end, le Pacte de gouvernance territoriale.

"J'ai comme une impression de...


Décentralisation: le Sénat rejette la création de la métropole de Paris...quid de Lyon ?
Le Sénat a poursuivi lundi le dépeçage du premier projet de loi de décentralisation en rejetant la création d'une métropole de Paris après avoir réduit en cendres, à la veille du week-end, le Pacte de gouvernance territoriale.

"J'ai comme une impression de solitude", a soupiré la ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu, constamment mise en minorité depuis le début de l'examen en première lecture de son texte au Sénat.

Les sénateurs ont adopté lundi des amendements de suppression des articles traitant de l'organisation de Paris et de l'Ile-de-France, présentés par l'UMP et les communistes (CRC). Les centristes se sont abstenus, sauf trois qui ont voté également cette suppression, mettant le PS et les écologistes en minorité.

Ils ont d'abord supprimé par 161 voix contre 156 l'article 10 du texte qui obligeait les départements de la petite couronne à constituer des intercommunalités couvrant tout leur territoire. Puis ils ont éliminé les autres articles qui prévoyaient la création d'une future métropole de Paris constituée de la ville, des intercommunalités de la petite couronne, plus une partie contiguë de la grande couronne.
 
L'UMP a tiré à boulets rouge contre ces articles. La commission des Lois du Sénat avait pourtant préalablement déjà bien réécrit le texte du gouvernement ne donnant que la compétence du logement à la future métropole.

Les communistes se sont élevés contre le texte pour d'autres motifs. "Des coopérations existent au sein de syndicats, pour les transports, les déchets... pourquoi tout chambouler? N'obligeons pas les communes à achever à marche forcée la carte intercommunale", a expliqué Christian Favier (CRC).

Dans un communiqué Mme Lebranchu a dit regretter ce rejet du Sénat "qui ne propose aucune alternative" et "risque de faire perdre, de nouveau, un temps précieux aux habitants d'Ile-de-France, déjà largement pénalisés par le manque de logements, la précarité énergétique et les écarts de richesses d'une commune à l'autre".


Le Sénat doit maintenant examiner la création de la métropole de Lyon voulue par son maire PS Gérard Collomb et le président du conseil général du Rhône Michel Mercier (UDI), sujet plutôt consensuel. Viendra ensuite le volet brûlant de la métropole Aix-Marseille-Provence contre laquelle militent 109 maires sur les 119 des Bouches-du-Rhône.

Avec AFP

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 00:10 Gérard Collomb officialise son calendrier

Mercredi 17 Octobre 2018 - 23:57 L’A45 dans une voie de garage

Mardi 16 Octobre 2018 - 22:40 Ça Bouillon(ne) à l’Intérieur

Lundi 15 Octobre 2018 - 23:09 Big Brother à la SNCF