Lyon 1ère

Demandeurs d’asile : réaction de Denis Broliquier à l’évacuation du camp de Perrache

Lundi 18 Novembre 2013

"Nous attendions cette opération avec impatience car ces conditions de vie indignes n’étaient plus tenables pour personne. C’est un vrai soulagement mais la question est loin d’être réglée" souligne le maire du 2ème arrondissement de Lyon, dans un communiqué adressé à la rédaction de Lyon 1ère.
 
L'élu d'Ainay estime qu'il faut nettoyer et sécuriser le site pour que d’autres ne viennent pas s’y installer à nouveau. "Mais il va falloir être vigilent dans la durée sur ce site comme sur la place Carnot pour éviter toute nouvelle occupation".
 
Le maire divers-droite réclame aussi "la suspension provisoirement des domiciliations des demandeurs d’asile dans l’agglomération le temps que la situation se stabilise".

"Des centaines de personnes, en situation régulière ou non, sont encore sans solution et la réforme annoncée par Manuel Valls est loin d’être mise en œuvre..
le Ministre de l’Intérieur doit accélèrer ce processus de réforme pour notamment limiter les délais de traitement des demandes d’asile en France. Il faut dans le même temps renforcer les moyens de lutte contre les réseaux mafieux". 
 
Enfin Broliquier s’étonne du "silence assourdissant du Maire de Lyon et Président du Grand Lyon sur cette question". 

Ce matin, les Albanais installés sous le pont de l'A7 à Perrache ont été évacués, dont 150 vers des structures provisoires à Oullins...Au total, ils étaient environ 500 ce matin, contre 350 recensés il y a une semaine...L'annonce d'un relogement des demandeurs d'asile a sans doute fait effet d'un appel d'air.


 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20