Lyon 1ère

Deux hommes poursuivis pour une escroquerie à plus de 3 millions d'euros à Lyon

Vendredi 3 Mars 2017

Deux hommes soupçonnés d'une vaste escroquerie aux diamants portant sur plus de trois millions d'euros ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire à Lyon.

Déférés au parquet fin janvier et début février, les deux cousins sont poursuivis pour "escroquerie en bande organisée" et "blanchiment" et ont "contesté" les faits, selon une information du quotidien régional Le Progrès.

Immatriculée depuis 2016 en Angleterre, la société "Stock Diamond Limited", qui a une filiale à Lyon, "démarchait des investisseurs pour acheter des diamants à des fins de placement".

Quelque deux cents clients auraient versé de 2.500 à 40.000 euros à l'entreprise pour acquérir des pierres qu'ils n'ont jamais reçues, selon les enquêteurs.

Selon le quotidien l'Est Républicain, qui a révélé l'escroquerie fin février, les "courtiers peu scrupuleux" leur faisaient miroiter "des rendements de 8%".

"C'est un signalement au parquet par un service administratif" qui a abouti à l'interpellation sur le territoire des deux hommes, dont l'un est né en 1968, et l'ouverture d'une information judiciaire, a précisé la source proche de l'enquête.

Selon elle, l'affaire à une "dimension internationale du fait de la domiciliation de la société et de l'un des mis en cause, avec des liens possibles avec Israël".

"Les victimes présumées se trouvent un peu partout en France, même en Guyane et à la Réunion", a indiqué à l'AFP Guy Grandgirard, président de l'Association de défense des consommateurs de Lorraine (ADC 54) qui suit l'affaire.

"On avait reçu des spams de la société sur notre boîte aux lettres internet et on a vu derrière ce qu'il y avait", a expliqué le responsable de l'association qui s'est portée partie civile lundi.

"Dans l'intérêt collectif du consommateur évidemment", a-t-il conclu.

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20