Lyon 1ère

Distribution de professions de foi : une "quinzaine de départements" affectés par des dysfonctionnements

Vendredi 9 Juin 2017

Distribution de professions de foi : une "quinzaine de départements" affectés par des dysfonctionnements
Une "quinzaine de départements" ont été affectés par des dysfonctionnements dans la distribution de professions de foi pour les législatives, dont le premier tour a lieu dimanche.

Une quinzaine de départements sont touchés à des degrés divers, dans un
grand quart sud-est de la France, par des retards dans la distribution des
professions de foi des candidats à l'élection: cela ouvre la porte à des contentieux

Le problème de dysfonctionnement est bien identifié. Il s'agit d'un problème avec un prestataire. Ces prestataires sont choisis par les préfectures à l'issue d'un appel d'offres.

Une source préfectorale a par ailleurs indiqué que de la propagande
électorale" devrait "arriver même tardivement entre aujourd'hui et demain samedi, et incité à aller consulter le site de e-propagande

De nombreux dysfonctionnements ont été constatés dans la distribution des
professions de foi à travers plusieurs départements de la région lyonnaise et du sud.

L'acheminement de la propagande électorale dans l'Ain, la Loire, le Rhône,
la Drôme et la Haute-Savoie, assuré par le même prestataire, a ainsi rencontré des difficultés, tout comme en Saône-et-Loire et dans le Gard.

Des responsables locaux LR avaient qualifié hier la situation de
"catastrophe", et indiqué "se réserver le droit d'intenter un recours".

Vendredi, Jean-Luc Mélenchon a critiqué sur son blog "le bazar le plus
complet" dans la distribution du matériel, et re-publié un communiqué de son parti daté du même jour dénonçant un "déni démocratique", "résultat de la politique de privatisation des services publics".

L'ancienne ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, candidate à
Villeurbanne, a elle aussi dénoncé cette situation sur les réseaux sociaux.

"Nous publions sur notre site la profession de foi. Sa diffusion par les
services de l'État s'avère aléatoire", a-t-elle tweeté, sans citer nommément
le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, qui soutient son concurrent, Bruno Bonnell.





Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Septembre 2017 - 22:18 Le Velo'V 2ème génération est en selle