Lyon 1ère

Euronews abandonne le multiplex pour proposer 12 offres distinctes

Mardi 9 Mai 2017

Euronews abandonne le multiplex pour proposer 12 offres distinctes
La chaîne d'information paneuropéenne Euronews va
abandonner son traditionnel multiplex et proposer 12 offres distinctes qui
cibleront des marchés différents, en fonction de la langue, a annoncé mardi le président du directoire.

"Cela va réinventer la façon dont nous produisons, distribuons et vendons
nos produits", a expliqué Michael Peters lors d'une conférence de presse par téléphone.

Euronews, basée à Lyon, ambitionne de devenir ainsi un "média global qui
s'adapte à ses multiples audiences locales", tout en restant un média
"international", selon M. Peters.

D'ici à la fin mai, il y aura désormais 12
éditions TV et plateformes distinctes avec une "vision éditoriale commune".

Autrement dit, chacune des éditions contiendra des sujets communs, mais
aussi des sujets différents selon les pays. "Un pari sur lequel nous
travaillons depuis longtemps", poursuit M. Peters.

On ne va pas parler de la même manière d'élections en Allemagne à un public français, allemand, turc ou arabe, illustre-t-il, précisant que cette nouvelle offre va se faire à ressources constantes, avec un redéploiement des effectifs.

Depuis la création de la chaîne en 1993, une organisation en multiplex
conduisait toutes les éditions nationales de la chaîne à diffuser les mêmes sujets, traduits dans la langue locale.

Autre objectif de cette réorganisation qui a induit une formation des
personnels depuis janvier : "être plus influent" sur les affaires européennes,
en proposant de nouveaux formats, comme des "talks", des émissions en plateau, des débats ou des revues de presse.

Une édition monde en anglais, Euronews World, intégralement présentée en plateau ou au sein de la rédaction, devrait également voir le jour d'ici la fin de l'année.

"Une vitrine de la diversité d'Euronews" dont certains passages pourront être repris et intégrés dans les autres éditions, qui proposeront des matinales présentées.

Par ailleurs, l'offre en ukrainien va disparaître dans les prochains jours,
"faute d'avoir trouvé un nouveau client pour financer cette langue", a annoncé
Michael Peters.

Les éditions en arabe et farsi sont, depuis peu, uniquement
accessibles sur internet.

Euronews, présent dans 161 pays, emploie environ 800 personnes, tous
statuts confondus (CDI, pigistes, freelance, etc.).

Un plan de sauvegarde de l'emploi est toujours en cours de négociations. Reste à finaliser aussi l'entrée au capital de la chaîne d'informations américaine NBC News (groupe
Comcast/NBCUniversal), annoncée en début d'année


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20