Lyon 1ère

Grand stade: l'OL toujours serein ?

Vendredi 31 Mai 2013

Le conseil général du Rhône a retiré vendredi une garantie financière de 40 millions d'euros, qui devait être versée à la Foncière du Montout, la filiale de l'Olympique lyonnais maître d'ouvrage pour le futur Grand Stade du club, portant un nouveau coup dur au projet.

Les conseillers généraux ont...


Grand stade: l'OL toujours serein ?
Le conseil général du Rhône a retiré vendredi une garantie financière de 40 millions d'euros, qui devait être versée à la Foncière du Montout, la filiale de l'Olympique lyonnais maître d'ouvrage pour le futur Grand Stade du club, portant un nouveau coup dur au projet.

Les conseillers généraux ont décidé à l'unanimité de retirer deux délibérations votées en novembre et décembre 2012 qui garantissaient à la filiale de l'OL le remboursement de 50% d'un emprunt de 80 millions d'euros.

La décision du département est un nouveau coup dur pour le Stade des Lumières de Lyon, d'une capacité de 58.000 places, dont la livraison est attendue d'ici la mi-2015, afin de pouvoir accueillir les rencontres de l'Euro de football 2016.

Les travaux de terrassement, débuté en octobre à Décines, dans la banlieue est de Lyon, sont au point mort, et de nombreuses interrogations persistent sur le montage financier.

Le 12 février, l'Olympique lyonnais et le groupe de BTP Vinci ont signé un accord portant sur un investissement global pour l'OL de l'ordre de 400 millions d'euros, financés à 50% par des "fonds propres ou quasi fonds propres" et 50% de dettes. La garantie du département était destinée à constituer les 200 millions de fonds propres de la Foncière du Montout.

L'avocat des opposants au Grand Stade, Etienne Tête, élu EELV à la région, y voit le signe que "le montage financier n'est toujours pas acquis pour l'OL", et estime que "tous les travaux publics concernant les accès au stade ne sont pas d'intérêt général". Ces travaux sont estimés entre 200 et 400 millions d'euros.

Vendredi soir, l'OL a annoncé dans un communiqué publié sur son site internet que "ces derniers jours, le financement a connu une tournure décisive avec la confirmation de l'engagement de la plupart des banques concernées".

Un accord prochain sur les termes du dispositif de financement devrait "permettre au Conseil Général du Rhône de faire voter une nouvelle délibération ainsi que la convention de garantie associée lors de la prochaine séance publique en juillet", estime l'OL.

Le 16 avril, le tribunal administratif de Lyon a rejeté huit recours d'opposants sur les opérations d'accessibilité au Grand Stade, mais annulé la déclaration d'utilité sur l'extension de la ligne de tramway qui doit le desservir. Le Grand Lyon a fait appel de cette décision.

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20