Lyon 1ère

L'organisateur des spectacles "Age tendre et tête de bois" en liquidation

Samedi 30 Mai 2015

L'organisateur des spectacles "Age tendre et tête de bois" en liquidation
La société de production organisatrice des spectacles "Age tendre et tête de bois" qui depuis 2006 réunissaient des artistes "yéyé" et d'anciennes gloires des années 60 et 70, a été placée en liquidation judiciaire courant mai par le tribunal de commerce de Lyon.
 
"Le 12 mai, toutes mes sociétés ont été liquidées et le passif avoisine les six millions d'euros", déclare dans l'édition de samedi du quotidien Le Progrès le producteur de spectacles, Michel Algay.
 
Selon un communiqué du groupe en date du 21 mai, des spectacles "Age tendre..." avaient été précédemment annulés avant la liquidation, comme le seront "de fait" ceux du 10e anniversaire de cette tournée qui selon les affirmations de son patron avait attiré plus de 4 millions de spectateurs entre 2006 et 2012.
 
"Les billets seront tous prochainement remboursés dans les points de vente où ils ont été achetés", ajoute le communiqué.
 
Les déboires de Michel Algay et de sa SARL "Productions de spectacles Appels", basée à Lyon, ont débuté en 2011 en raison de la "situation économique".
 
Après avoir négocié un échéancier pour l'encaissement de près de trois millions d'euros de droits d'auteurs des spectacles "Age Tendre" et d'autres productions avec la Sacem, la SARL a dû faire face à l'annulation, faute de public, d'une nouvelle tournée baptisée "Sacrée soirée".
 
Ne pouvant respecter l'échéancier et sans nouvel accord avec la Sacem, l'intégralité des sommes dues "est devenue exigible par jugement du 8 décembre 2014", plaçant les structures chapeautées par Michel Algay en cessation de paiements.
 
Après le placement en redressement judiciaire de l'entreprise Michel Algay en nom propre par le tribunal de commerce de Lyon en janvier 2015, la Sacem "a usé de son droit d'exécution du jugement qu'elle avait obtenu pour le remboursement de sa créance et a mis en place différentes saisies (...) auprès des banques et revendeurs de billetteries", asphyxiant la trésorerie des entreprises de M. Algay dont la liquidation judiciaire ne faisait dès lors plus guère de doute.
 
Dans son communiqué, la SARL "Productions de spectacles Appels" déplore un "gâchis" et estime que "Age tendre, tel le Phoenix renaitra de ses propres cendres sous son titre générique ou sous une autre entité".

Avec AFP


 


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 09:49 Euronews doute de Lyon

Vendredi 16 Novembre 2018 - 16:10 Pas d’after pour le Titan Xyphos Complex