Lyon 1ère

La CNR planche sur un nouveau canal en Amérique latine

Samedi 25 Novembre 2017

La CNR planche sur un nouveau canal en Amérique latine
Après avoir conçu des écluses au Panama, la Compagnie nationale du Rhône (CNR) vient d'annoncer la signature d'un protocole d'étude pour permettre la navigation sur le fleuve Paraná, entravée par un barrage à la frontière du Brésil et du Paraguay.

Cet accord, signé par Elisabeth Ayrault, présidente de CNR et James
Spalding, directeur général paraguayen de Itaipu Binacional (société gestionnaire du barrage contrôlée à parité par le Brésil et le Paraguay), prévoit des actions en matière d'ingénierie et de renforcement de capacités sur le projet d'écluses et la prise en main future d'ouvrages de navigation.

Le barrage et la centrale hydroélectrique d'Itaipu, situés à la frontière entre le Brésil et le Paraguay, ont été construits par ces deux pays entre 1975 et 1982. Mais ce barrage constitue un obstacle sur la voie navigable du fleuve (près de 4.000 km) et de ses affluents, qui pourrait être levé au moyen d'un canal de navigation et d'écluses.

"Le savoir-faire de CNR est reconnu dans plus de 30 pays", souligne le
concessionnaire du Rhône et premier producteur français d'énergie
exclusivement renouvelable.

Spécialisé en ingénierie hydroélectrique et fluviale, CNR Ingénierie a notamment réalisé des études sur la conception des écluses de Panama - Grand Prix national de l'Ingénierie en 2011 - ou l'aménagement durable du cours
principal du Mékong (Laos, Cambodge, Vietnam, Thaïlande).

L'activité de CNR Ingénierie se répartit entre deux-tiers de missions
internes et un tiers de contrats pour le compte de clients externes, en France
et à l'international. Depuis 2000, ses activités ingénierie sont certifiées
ISO 9001.

La société Itaipu Binacional est pour sa part membre des Initiatives pour
l'Avenir des Grands Fleuves (IAGF).


Avec AFP




Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20