Lyon 1ère

La maire de Vénissieux signe de nouveaux arrêtés anti-expulsion

Jeudi 30 Avril 2015

Pour la 25e année, la mairie communiste de Vénissieux a signé des arrêtés interdisant les "expulsions", "les coupures d'eau, d'électricité et de gaz" et les "saisies immobilières", un mois après la fin de la trêve hivernale.
 
Cette démarche est avant tout symbolique puisque systématiquement ces arrêtés sont annulés par le tribunal administratif. Ils servent "à alerter les pouvoirs publics d'un certain nombres de difficultés et de risques" que
représentent ces expulsions et coupures pour les personnes les plus en
difficulté, explique la maire PCF, Michèle Picard, à l'AFP.
 
"Il y a deux ans, au moment d'une expulsion, ils ont trouvé une dame de 72 ans pendue derrière la porte. Ce sont des choses qui marquent une vie et des élus", ajoute celle qui vient d'être réélue lors d'une municipale partielle en mars.
 
S'agissant des coupures d'électricité ou de gaz,  elles présentent des
"risques dangereux" avec l'utilisation de moyens de chauffage ou d'éclairage alternatifs comme la bougie qui peuvent affecter indirectement les riverains, illustre encore Mme Picard.


 


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 14:18 Municipales 2020 à Lyon: une nouvelle candidate