Lyon 1ère

Le Beaujolais entame les vendanges lundi ce lundi 24 août

Dimanche 23 Août 2015

Le Beaujolais entame les vendanges lundi ce lundi 24 août
Eté exceptionnel, vignes en excellente condition: les vendanges vont pouvoir commencer dès ce lundi sur les appellations Beaujolais et Beaujolais villages, soit trois semaines plus tôt que l'an dernier.
 
Après consultation des organismes professionnels et de l'Inter Beaujolais, le ban des vendanges (l'autorisation administrative de commencer la récolte du raisin) a été fixé cette année au 24 août. L'an dernier les vendanges n'avaient pu démarrer avant le 10 septembre.
 
"On est très optimistes: l'état sanitaire est exceptionnel, il n'y a pas eu une maladie! Mais le ban des vendanges, ce n'est pas l'ouverture de la chasse: on a des parcelles plus en altitude ou pas encore mûres, cela va s'échelonner sur une bonne dizaine de jours. Avec un millésime qui s'annonce exceptionnel, ce serait dommage de le gâcher en se précipitant", a relevé Florence Hertaut, conseillère en viticulture-oenologie à la Chambre d'Agriculture du Rhône.
 
Les vignes du Beaujolais sont réparties sur 16.000 hectares, entre Lyon et Mâcon.
 
Le ban des vendanges ne s'applique toutefois pas aux propriétaire de crus du Beaujolais, comme le Brouilly ou le Chiroubles, qui décident par eux mêmes leurs calendriers de récoltes.
 
Pendant près d'un mois, près de 50 000 "coupeurs" et "porteurs" vont ainsi animer les rangs serrés de gamay mais aussi de chardonnay, puisque le vignoble produit également du vin blanc, a rappelé l'Inter Beaujolais dans un communiqué.
 
La qualité devrait être comparable à celles de 2009 et 2011, qui donnèrent de très bons millésimes.
 
Mais la récolte devrait être toutefois plus faible de 25%, en raison du stress hydrique causé par la canicule et le manque de pluie depuis juin.
 
En Ardèche méridionale, les vendanges ont commencé dès lundi dernier, comme à la
maison Louis Latour, qui produit du chardonnay notamment, sur 320 hectares. La
qualité s'annonce excellente mais en baisse de 10% à cause du manque d'eau, a souligné Alain Berthon, directeur de la maison Latour.
 
De même à Saint-Peray, plus au nord de l'Ardèche, les vendanges destinées à la fabrication de vins effervescents ont commencé jeudi dernier, soit environ 8 jours plus tôt que l'an dernier.
 

Avec AFP



 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20